Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TRANSFOP — Résultat en bref

Project ID: 265601
Financé au titre de: FP7-KBBE
Pays: Royaume-Uni

Examiner l'évolution des prix des denrées alimentaires

Les prix des denrées alimentaires ont connu d'importantes fluctuations au cours de la dernière décennie, avec des conséquences considérables pour les consommateurs et l'économie européenne. Une étude récente a analysé la transmission des prix des denrées alimentaires tout au long de la chaîne de production, à savoir de la ferme à l'assiette.
Examiner l'évolution des prix des denrées alimentaires
Au cours de la flambée des prix des produits de base entre 2007 et 2012, dans certains États membres de l'UE les prix des denrées alimentaires ont été multipliés par 5 ou 6 par rapport à la moyenne européenne. Un rapport de la Commission européenne publié en 2009 recommandait une plus grande transparence dans la chaîne alimentaire afin de promouvoir la concurrence et freiner la hausse des prix.

Le projet TRANSFOP («Transparency of food pricing»), financé par l'UE, a ainsi été mis en place pour examiner les divers aspects de la transmission des prix dans le secteur agroalimentaire en Europe. L'initiative a porté sur la collecte de données et leur modélisation. Plus de 20 documents de recherche ont été publiés dans le cadre du projet TRANSFOP.

L'un des constats est que les prix des denrées alimentaires ne sont pas directement liés à l'évolution des prix agricoles mais sont plutôt affectés par un certain nombre d'autres facteurs. Les chercheurs ont souligné en particulier l'interaction entre les prix des denrées alimentaires et les prix de l'énergie, qui pourrait être due à une production accrue des biocarburants. Ils ont également découvert de grandes différences dans le mode de fonctionnement des chaînes alimentaires suivant les États membres de l'UE.

Il existe toutefois des similitudes: Les agriculteurs réagissent plus rapidement que les détaillants aux fluctuations de prix importantes et les prix à la production sont, en général, plus volatiles que les prix à la consommation.Un autre constat est que les coopératives agricoles ou les petits producteurs semblent ajouter de la valeur aux produits des entreprises participantes. Celle-ci est fort probablement générée par des pratiques de gestion et d'organisation plus efficaces.

Globalement, le projet TRANSFOP a abouti à un plan d'action en quatre points qui a identifié les priorités pour améliorer la transparence des prix au sein de l'UE. Ce document informera les décideurs politiques et conduira à des chaînes alimentaires plus stables.

Informations connexes

Mots-clés

Chaîne alimentaire, fluctuation des prix, transparence des prix, consommateur, concurrence, produit de base, transmission des prix