Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Favoriser l'absorption de technologies efficaces en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène

Des technologies innovantes et peu coûteuses pour améliorer le niveau de vie sont à portée de main mais leur mise en œuvre est inefficace et leur adoption par le marché encore très faible. Une initiative de l'UE a permis d'apporter de manière pérenne de l'eau et des services d'assainissement dans trois pays africains.
Favoriser l'absorption de technologies efficaces en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène
Le progrès technologique a débouché sur le développement de technologies innovantes pour l'eau, les systèmes sanitaires et l'hygiène (WASH pour water, sanitation and hygiene). Pourtant, la mise en œuvre de ces technologies n'est pas très efficace en raison de facteurs comme le coût, la durabilité et l'adaptabilité. Le projet WASHTECH (Water, sanitation and hygiene technologies), financé par l'UE, a donc été lancé pour identifier les obstacles et les résoudre afin d'améliorer la qualité de vie de toutes les populations.

Les membres du projet ont réussi à concevoir et développer un cadre d'évaluation technologique (TAF) susceptible d'évaluer l'efficacité, la performance, l'adaptabilité et la durabilité de ces nouvelles technologies avant leur mise en œuvre. Cet outil fiable d'aide à la décision permet d'identifier les technologies les plus prometteuses et de déterminer les risques et facteurs qui influencent la réussite de leur installation. Il est destiné aux gouvernements nationaux et locaux, partenaires de développement, entreprises locales du secteur privé, organisations non-gouvernementales, institutions de recherche et développement et aux universités. Cet outil a été validé au Burkina Faso, au Ghana et en Ouganda pour 13 technologies différentes pour l'eau, les systèmes sanitaires et l'hygiène. Un manuel d'instruction est disponible gratuitement en ligne.

L'équipe a développé des directives précises pour mettre en place et adapter le cadre d'évaluation au niveau des districts ou au niveau national en insistant particulièrement sur le processus d'introduction de ces technologies (TIP, pour technology introduction process). Ils ont rédigé une série de rapports détaillant les technologies WASH existantes, documentant l'expérience d'utilisation de ce cadre d'évaluation technologique dans les trois pays et présentant les recommandations spécifiques à chaque pays.

Les partenaires ont également élaboré et facilité la mise en place d'alliances d'apprentissage dans ces pays. Ils ont publié un document assurant une orientation précise pour la mise en place de telles alliances.

Grâce aux travaux du projet, les intervenants impliqués n'hésitent plus à adopter les technologies WASH pour fournir des services pérennes aux populations. Armés d'outils innovants et de stratégies adaptées permettant des prises de décision basées sur des faits, ils peuvent ainsi offrir aux plus démunis, une manière de vivre plus respectable et plus humaine.

Informations connexes

Mots-clés

Eau, assainissement et hygiène, niveaux de vie, eau et assainissement, qualité de vie, cadre d'évaluation technologique