Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MITOCARE — Résultat en bref

Project ID: 261034
Financé au titre de: FP7-HEALTH
Pays: France

Une approche innovante dans le traitement de l'infarctus du myocarde

Chaque année, des millions de procédures de reperfusion cardiaque sont réalisées dans le monde entier pour traiter la nécrose du tissu cardiaque (ou infarctus du myocarde, IM). Les effets secondaires graves de cette procédure ont toutefois poussé les scientifiques à rechercher des approches de substitution permettant le rétablissement de la fonction cardiaque tout en réduisant la taille de l'infarctus.
Une approche innovante dans le traitement de l'infarctus du myocarde
Le traitement actuel de l'IM implique la restauration du sang dans le muscle cardiaque, un processus appelé reperfusion, par thrombolyse ou intervention coronarienne percutanée (ICP). Il reste que la reperfusion myocardiaque peut paradoxalement provoquer une lésion ou la mort des cardiomyocytes (ou cellules myocardiques), annulant ainsi les bénéfices recherchés.

Ainsi, le projet MITOCARE financé par l'UE espère développer un traitement complémentaire permettant d'empêcher ou de limiter les lésions de reperfusion myocardique. Il vise également à comprendre la pathophysiologie des lésions d'ischémie/reperfusion (IR) et les facteurs influençant le rétablissement du patient ou la réponse au traitement. Des détails supplémentaires sont disponibles en ligne sur le site web du projet.

Les preuves indiquent que l'ouverture du pore de transition de perméabilité mitochondriale (PTPm) est responsable des lésions IR, indiquant ainsi qu'il s'agirait d'une cible thérapeutique. Ainsi, le consortium MITOCARE réalise une étude clinique d'échelle moyenne pour tester TRO40303 en tant que nouveau modulateur du PTPm. En plus de suivre la réaction des patients au traitement par TRO40303, les chercheurs se penchent sur d'autres paramètres comme les facteurs de confusion susceptibles d'influencer l'issue du traitement ainsi que les biomarqueurs.

Sur une base expérimentale, les partenaires MITOCARE comparent l'utilisation de TRO40303 dans des modèles de rongeurs, de lapins et de porc d'IR avec des effets positifs d'hypothermie pour réduire l'ouverture du PTPm. La protection importante de l'hypothermie initiée avant l'ischémie et la protection spécifique apportée par TRO40303 sur les lésions de reperfusion ont été confirmées.

Une fois terminée, l'étude de MITOCARE fournira des preuves fiables concernant la validité d'une approche thérapeutique innovante contre les lésions IR. De même, les avantages cliniques d'un nouveau composé ciblant la perméabilité mitochondriale seront démontrés, réduisant par là le besoin de futures thérapies régénératives.

Informations connexes