Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des carrières prometteuses en photonique

La photonique a de beaux jours devant elle et offre de belles perspectives professionnelles aux chercheurs européens. Un réseau de formation européen a été mis en place afin de doter une nouvelle génération de chercheurs des compétences nécessaires dans ce domaine.
Des carrières prometteuses en photonique
La photonique implique la production et la manipulation de la lumière. Ce domaine de haute technologie est devenu un facteur de réussite en Europe et a encore de beaux jours devant lui. En 2006 déjà, le secteur générait 49 milliards d’euros de revenus. Il pourrait même dépasser la micro-électronique dans les années à venir.

Forte de ce potentiel, la photonique est reconnue par l’UE comme technologie mobilisatrice stratégique favorisant l’innovation. Mais le manque de personnel qualifié représente l’un des principaux défis auquel elle est confrontée, selon les termes de la plateforme technologique européenne Photonics21.

Le projet PROPHET (Postgraduate research on photonics as an enabling technology) représentait un projet de réseau de formation innovante financé par l’UE en vue de contribuer à combler ces lacunes. Le projet a réussi à former 14 jeunes chercheurs et 5 autres expérimentés.

Avec l’appui du projet People du Septième programme-cadre de l’UE (FP7), le groupe PROPHET a rassemblé neuf universitaires, quatre industriels et deux partenaires associés. Les boursiers participants ont pu profiter du savoir-faire pertinent : développement et fabrication, caractérisation structurelle et des appareils, théorie, assemblage des instruments et applications industrielles.

Grâce à l’apport du milieu universitaire et de l’industrie, les boursiers ont également pu se former à l’application et l’exploitation des connaissances fondamentales, notamment en matière de communication, d'énergie, d’environnement et des sciences de la vie.

Plus particulièrement, les chercheurs ont mis au point des lasers à modes bloqués ultra-performants autorisant un haut débit de données. La démonstration de la première cellule solaire avec absorption de lumière améliorée constitue une autre avancée majeure grâce à l’installation de cellules des deux côtés et une photoréactivité étendue au-delà de 1 μm. Les travaux ont également porté sur la mise au point de nouvelles diodes lasers pour une détection optique ultra-sensible du gaz et de nouvelles sources laser paramétrables pour la tomographie par cohérence optique.

Au cours des quatre ans qu’a duré le projet, le réseau PROPHET a organisé quatre ateliers, un cours d'été et une conférence. Les travaux ont également été présentés dans 80 articles publiés dans des revues et des ouvrages.

Informations connexes

Mots-clés

Photonique, technologie mobilisatrice, PROPHET, lasers à modes bloqués, tomographie par cohérence optique