Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SMARTSOIL — Résultat en bref

Project ID: 289694
Financé au titre de: FP7-KBBE
Pays: Danemark

Protéger le sol européen contre le changement climatique

Des chercheurs ont étudié les différentes méthodes de gestion des pratiques agricoles en Europe afin de préserver le carbone du sol, le rendement des cultures et les services écosystémiques.
Protéger le sol européen contre le changement climatique
La gestion du sol et des cultures joue un rôle essentiel sur les flux et les stocks de carbone. La plupart des écosystèmes ne produisent pas de biens demandés, aussi les agriculteurs tendent à négliger les méthodes de production durable au profit de gains de productivité à court terme.

Le projet SMARTSOIL (Sustainable farm management aimed at reducing threats to soils under climate change) a tenté de contrecarrer la dégradation qui frappe actuellement les terres agricoles d'Europe en améliorant la gestion du carbone du sol. Le projet visait les terres arables et mixtes. Il a été conçu pour fournir des informations quant aux méthodes permettant d'améliorer le carbone du sol, sa fertilité et le rendement des fermes intensives, à faible consommation d'intrants et biologiques.

Les chercheurs ont isolé les systèmes agricoles équilibrant la productivité des cultures et la préservation des fonctions vitales du sol, comme la fertilité, la biodiversité, la concentration en eau et le cycle des nutriments. Ils ont mis au point des outils d'aide à la décision (OAD) et des lignes directrices adaptées à une série de sols. Ces éléments seront utiles à tous les acteurs agricoles, dont les agriculteurs, les conseillers et les décideurs politiques.

Trois tests ont été réalisés sur le blé d'hiver au Danemark et en Italie afin d'évaluer les stocks de carbone et/ou les effets de flux sur le rendement des récoltes. Les partenaires du projet ont également mis en place des bases de données pour les expériences à long terme (ELT) capable de conserver un volume considérable de données. Les données ELT ont permis d'étalonner et de valider les modèles de flux de carbone et d'azote dans l'atmosphère, la végétation et le sol.

L'équipe de chercheurs a réparti l'Europe en 25 zones en fonction du type d'agriculture, de l'environnement et des frontières administratives. Elle a aussi produit un rapport recensant les pratiques de gestion du sol en Europe et leur influence sur les stocks de carbone et les services écosystémiques. De plus, un travail du sol moins intense, l'absence de jachère, la conservation des résidus de culture, le recours aux plantes de couverture et l'optimisation de la production figurent parmi les éléments stratégiques en vue de l'amélioration de la concentration du sol en carbone.

Tout au long du programme, les parties prenantes ont joué un rôle actif dans la mise en place de recommandations politiques et la version finale de l'outil d'aide à la décision. Les besoins spécifiques des différents groupes ont été pris en compte et cela a permis de rassembler des données sur les types de sol, de culture et les disciplines socio-économiques. Les informations ont ensuite été alignées sur les politiques européennes en place, qui proposent des mesures en vue d'une gestion durable du carbone du sol, avec un apport possible dans le cadre du programme-cadre pour le sol.

SMARTSOIL contribuera à limiter la dégradation du sol grâce à des pratiques durables qui promettent d'augmenter les rendements et rétablir les fonctions vitales du sol. Grâce à une meilleure planification et la collecte de données, les outils d'aide à la décision peuvent garantir la production d'aliments en Europe, malgré le changement climatique.

Informations connexes

Thèmes

Food

Mots-clés

Carbone du sol, rendement des cultures, SMARTSOIL, changement climatique, expériences à long terme, outils d'aide à la décision