Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouveaux matériaux pour la détection et la catalyse

Les nanostructures font partie intégrante d'un nombre croissant d'appareils. Le développement de matériaux et de techniques de traitement est un secteur très prisé par les chercheurs. Les avancées ne devraient pas tarder grâce à un projet financé par l'UE.
De nouveaux matériaux pour la détection et la catalyse
Les études portant sur la synthèse des nanomatériaux et leur caractérisation pour la détection et la catalyse ont été rendues possibles grâce au projet ALD-SPUTTERING-OXIDE, financé par l'UE.

De nouvelles méthodes de synthèse ont été mises au point afin de produire des nanoparticules et des oxydes. Les travaux sont réalisés dans le cadre des recherches sur les matériaux de détection et d'imagerie. Par ailleurs, l'intégration de la luminescence aux nanoparticules a été étudiée dans le cadre d'une amélioration de la sensibilité thermique pour l'imagerie à basse température.

Le dépôt de couche atomique (DCA) constitue une technique majeure. Il s'agit de déposer une très fine couche homogène (niveau de contrôle à l'échelle atomique) pour différentes applications. Le secteur des semi-conducteurs figure parmi les premiers bénéficiaires, mais les applications actuelles s'étendent à la production de carburants et à l'utilisation de polymères organiques pour la détection et la catalyse. Les travaux réalisés dans le cadre du projet ont permis l'étude du DCA sur les supports des catalyseurs mésoporeux. Les applications potentielles concernent le secteur de la médecine, des biocapteurs et de l'énergie notamment.

Les travaux réalisés dans le cadre du projet ALD-SPUTTERING-OXIDE ont donné lieu à une demande de brevet ainsi qu'au développement des connaissances et de l'expertise concernant la synthèse, la caractérisation et l'utilisation de nanomatériaux pour la détection et la catalyse.

Informations connexes