Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ICAP — Résultat en bref

Project ID: 241393
Financé au titre de: FP7-ENERGY
Pays: Norvège

Améliorer l'efficacité de stockage du carbone

Un récent projet de recherche a réduit de plus de 5 % la pénalité d'efficacité associée à la séquestration du carbone dans les centrales.
Améliorer l'efficacité de stockage du carbone
Le processus de capture et stockage du carbone (CCS) est la méthode la plus prometteuse pour lutter contre le changement climatique mondial car il empêche le dioxyde de carbone (CO2) de pénétrer dans l'atmosphère. Cependant, les méthodes actuelles sont inefficaces en raison de la faible pression partielle de CO2, des multiples étapes de traitement et de la présence de dioxyde de soufre (SO2).

Le projet ICAP («Innovative CO2 capture»), financé par l'UE, a développé une nouvelle technologie plus efficace pour résoudre ces difficultés. Les principaux objectifs technologiques du projet étaient d'améliorer les solvants liquides pour une meilleure séquestration du CO2, de nouveaux types de membranes pour le captage et la séparation du CO2, et les moyens de capture combinée du CO2 et du SO2. Les chercheurs estiment que ces changements pourraient réduire de 45 % maximum l'énergie utilisée pour le processus CCS.

Ils ont développé et testé un système d'absorption à double phase liquide qui concentre le CO2 dans une phase, réduisant ainsi à la fois la circulation de solvant et la chaleur nécessaire à la régénération. Des modèles mathématiques du processus ont été développés et validés en utilisant les données de l'usine pilote.

ICAP a également développé de nouvelles membranes offrant une meilleure perméabilité et sélectivité du carbone. Celles-ci se sont révélées prometteuses pour le transport d'hydrogène lors des essais en laboratoire.

Le captage combiné de CO2 et de SO2 a également été démontré en utilisant de l'ammoniac et des carbonates. Les processus d'absorption ont été amplement modélisés et montrent une capacité de capture du carbone supérieure à celles des méthodes traditionnelles.

Une analyse techno-économique utilisant ces technologies nouvellement développées a permis de réduire de 5 % les pénalités d'efficacité dans une centrale électrique au charbon. Ceci représente un grand pas en avant pour l'adoption généralisée des technologies CCS.

Informations connexes

Mots-clés

Pénalité d'efficacité, centrales, capture et stockage du carbone, changement climatique, solvants liquides