Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le rôle des macrophages dans la métastase

Des chercheurs européens se sont intéressés au processus complexe de la métastase du cancer, en accordant une attention particulière au rôle des macrophages.
Le rôle des macrophages dans la métastase
Un des piliers du cancer est sa capacité à se propager et à envahir des organes et tissus distants provoquant des métastases. Bien que la métastase est déclenchée par divers facteurs et implique une pléthore de molécules, de plus en plus de preuves se dirigent vers un rôle pour les macrophages.

Les scientifiques du projet CANCER-3DMATRIX-EGF (Interactions of breast cancer cells with macrophages in controlled 3D in vitro microenvironments), financé par l'UE, se sont engagés à étudier le mécanisme responsable de l'interaction entre les macrophages et les cellules cancéreuses du sein. Leurs travaux se sont concentrés sur les facteurs de croissance épidermiques (EGF) produits par les macrophages et le récepteur EGF (EGFR) exprimé par les cellules cancéreuses du sein.

Leur hypothèse de travail était que les cellules cancéreuses du sein et les macrophages doivent entrer en contact pour soutenir la métastase. Cela a été déduit des observations selon lesquelles les cellules cancéreuses du sein n'envahissent pas la matrice de collagène lorsque les macrophages sont absents, et que l'EGF soluble ne peut pas stimuler l'invasion cellulaire du cancer du sein in vitro. Étant donné que de nombreux chimioattirants fonctionnent en se liant à la matrice extracellulaire, les scientifiques se sont engagés à étudier le mode de l'activité de l'EGF.

Dans ce cadre, les chercheurs ont employé la lithographie par UV afin de préparer des microenvironnements 3D pour la culture cellulaire riche en matrice extracellulaire et macrophages. Si l'EGF restait à la surface des macrophages, alors les cellules cancéreuses du sein seraient incapables d'envahir la matrice sans entrer en contact avec les macrophages. Néanmoins, si l'EGF était libéré par les macrophages et pouvait fonctionner comme facteur soluble ou se lier à la matrice extracellulaire, alors les cellules cancéreuses du sein montreraient une motilité accrue même lorsque les macrophages sont localisés à distance.

Les scientifiques ont utilisé la microscopie par fluorescence confocale pour tester le comportement des cellules cancéreuses du sein en présence des macrophages. Des observations expérimentales ont suggéré que l'EGF stimulait les cellules cancéreuses du sein à travers un contact direct avec les macrophages.

Outre le fait d'offrir des connaissances fondamentales sur le rôle de l'EGF et les macrophages dans la métastase du cancer, les résultats de CANCER-3DMATRIX-EGF ont des implications thérapeutiques. Ils indiquent que le fait de bloquer l'interaction entre les cellules cancéreuses et les macrophages pourrait servir de stratégie potentielle pour prévenir la métastase.

Informations connexes

Mots-clés

Macrophages, métastase, cancer du sein, EGF, EGFR, matrice extracellulaire