Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

En vedette: L'avenir en ligne de mire en Lituanie…

Plus de 4 000 chercheurs, inventeurs, entrepreneurs et jeunes novateurs dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC) se retrouveront en Lituanie à l'occasion de l'évènement ICT 2013 qui se tiendra à Vilnius du 6 au 8 novembre. L'évènement, qui s'articule autour d'une conférence et d'une exposition, sera axé sur Horizon 2020 , le programme-cadre de l'UE pour la recherche et l'innovation, couvrant la période 2014-2020. Si vous voulez connaître les modalités de participation ou en apprendre davantage sur l'avenir de l'informatique en nuage, du haut débit, des infrastructures TIC, des e-compétences, de la cyber-sécurité et bien plus, alors vous êtes au bon endroit.
En vedette: L'avenir en ligne de mire en Lituanie…
Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, ouvrira la conférence en compagnie de Mme Dalia Grybauskaitė, présidente de la République de Lituanie. Dans le domaine des TIC, ce pays balte de 3,2 millions d'habitants se distingue par sa technologie avancée en matière de lasers. L'université de Vilnius et l'institut de physique mènent des recherches de pointe sur le laser depuis les années 1970, environ une décennie après la démonstration du premier laser fonctionnant. Aujourd'hui, leurs travaux dans ce domaine ne cessent de progresser.

Dans le cadre du projet FAST-DOT (1), qui sera présent à l'évènement ICT 2013, l'université de Vilnius a fait équipe avec 2013 autres partenaires de 12 pays pour développer la prochaine génération de lasers pour une utilisation dans des applications biomédicales. Ces nouveaux lasers sont non seulement beaucoup plus petits que la technologie précédente (ils ont la taille d'une boîte d'allumettes et non plus d'une boîte à chaussures), mais ils ont également une meilleure efficacité énergétique, ce qui permet de les utiliser en microscopie et nanochirurgie, où la coupe haute précision, l'imagerie et les thérapies ciblées dans le traitement sont requises.

La technologie du projet, appelée «quantum-dot materials» (matériaux pour points quantiques), permettra aux chirurgiens d'avoir accès à des lasers plus performants et moins chers que ceux actuellement disponibles et ouvrira ainsi la voie à de nouveaux domaines d'application des lasers en biomédecine. Le groupe de recherche de l'Université de Vilnius a contribué au projet en procédant lui-même à des expériences très techniques sur les matériaux pour points quantiques. L'objectif est d'exploiter les propriétés à effet laser de ces matériaux en vue d'une utilisation dans les applications biomédicales telles que le «laser tweezing» en microchirurgie.

Beaucoup d'autres projets démontreront leurs possibilités à Vilnius. L'espace d'exposition est agencé en cinq thèmes: «Citoyens et responsabilité numérique», «Villes intelligentes et durables pour 2020 +», «Industrie et business pour demain», «Connexion intelligente» et «Culture, science et créativité». Il permettra aux quelques 180 projets qui ont été sélectionnés de présenter leurs dernières découvertes en matière de recherche avancée, nouveaux systèmes et services innovants, ainsi que des prototypes de produits TIC qui, espérons-le, seront commercialisés dans les prochaines années.

Citoyens et responsabilité numérique

Centré sur les TIC qui concernent de près notre vie au quotidien, ce premier thème de l'exposition se décompose en: «Services numériques» pour les gouvernements et les citoyens, «TIC social» portant sur le vieillissement, la santé et l'intégration, et «Confort numérique», qui aborde notre environnement personnel à domicile ou en déplacement. Les changements démographiques ont un impact sur la population européenne qui vieillit rapidement. Les TIC auront donc un rôle vital à jouer dans la résolution des défis qui se profilent à l'horizon en matière de santé et de soins.

Considéré comme une possibilité de technologie d'e-santé, le projet REACTION (2), dirigé par Atos Espagne et qui se termine en février 2014, se penche sur une approche intégrée visant à améliorer la gestion du diabète à long terme. Celle-ci couvre des stratégies d'intervention, de surveillance clinique et de surveillance continue du taux de glucose dans le sang, ainsi que l'éducation sur les facteurs de mode de vie tels que l'obésité et l'exercice physique. Le projet s'intéresse également à un système d'administration d'insuline automatisé.

Le diabète est une source de préoccupation croissante, conséquence du régime alimentaire et de la population vieillissante. Dans les hôpitaux, l'hyperglycémie a été identifiée comme un marqueur important des mauvais résultats cliniques et de la mortalité chez des patients diabétiques. L'équipe du projet a conçu un prototype de contrôle glycémique fiable en milieu hospitalier. Une application REACTION peut surveiller une gamme de paramètres, notamment le niveau de glucose et les apports nutritionnels, ainsi que les doses d'insuline ou d'antidiabétiques administrés. Les données sont ensuite utilisées pour calculer les doses d'insuline requises. Les résultats sont envoyés aux cliniciens pour validation et vérification avant d'être transmis aux médecins et infirmières travaillant dans les services de soins concernés.

Pendant l'ICT 2013, l'équipe REACTION démontrera le besoin vital de recueillir les données sur le taux de glucose dans le sang, le poids et la tension artérielle auprès des patients avant de les transmettre au personnel de soins de santé; ceci en vue de faciliter la surveillance et la prise de décisions quant au traitement à prescrire en fonction de l'état de santé et des antécédents de chaque patient. Elle présentera également le GlucoTab: un système d'aide à la décision à base de comprimés, conçu pour les cliniciens hospitaliers dans le but d'améliorer le flux de travail clinique et d'optimiser le traitement à l'insuline.

Également dans le domaine de l'e-santé, le projet SYNERGY-COPD (3), qui se terminera en janvier 2014, vise le développement d'un système d'aide à la décision et d'environnement de simulation destiné à favoriser le déploiement de systèmes de médecine.

Le projet, coordonné par le Barcelona Digital Centre Tecnològic, se concentre sur les patients souffrant d'une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). L'équipe développe une plateforme basée sur un modèle mathématique complexe; s'appuyant sur des données épidémiologiques, des essais cliniques et des entretiens; qui aidera à prévoir l'évolution de cette maladie chez les patients et permettra aux spécialistes de prescrire des traitements plus appropriés.

SYNERGY-COPD travaille également en étroite relation avec le projet VPH NOE (4). De 2008 à 2013, ce projet a servi de point de relais et de source d'information sur les meilleures pratiques pour l'initiative «Humain physiologique virtuel (Virtual Physiological Human - VPH)» destinée à coordonner la recherche européenne à tous les niveaux en matière de biologie informatique, des molécules au corps humain dans la globalité.

Grâce aux progrès réalisés en puissance de calcul, et dans les TIC en général, il sera possible de proposer des traitements cliniques sur mesure en effectuant des simulations informatiques adaptées à chaque patient. L'initiative VPH s'évertue donc à mettre en place un cadre conceptuel, méthodologique et technologique pour la compréhension quantitative du corps humain vu comme un système complexe unique.

Coordonné par l'University College London, au Royaume-Uni, le projet-cadre VPH NoE a été lancé dans le but de regrouper les différents projets VPH-I («VPH Initiative») portant sur les divers aspects du corps. L'objectif du VPH-I est d'avoir un impact réel sur les soins de santé en intégrant ces technologies et méthodologies dans l'environnement clinique, au profit des patients. Par ailleurs, le VPH NOE s'est efforcé de promouvoir la conversion des résultats de recherche en applications cliniques et industrielles.

Au cours de l'ICT 2013, l'équipe du projet présentera quelques-unes des avancées qui feront du «patient numérique» une réalité, permettant de prescrire un traitement médical adapté à la pathologie de chaque patient par le biais de modèles informatiques personnalisés.

Visant au-delà de la recherche, le programme-cadre pour l'innovation et la compétitivité (CIP) de l'UE soutient des actions pilotes faisant appel aux nouvelles technologies afin d'encourager leur mise en application et accélérer leur commercialisation. En ce qui concerne les citoyens et la responsabilité numérique, le CIP a soutenu plusieurs projets pilotes à grande échelle («Large-scale pilots - LSP») qui introduisent des TIC innovantes au sein des services publics et renforcent l'impact sur la construction du marché unique numérique (services transfrontaliers tels que l'e-procurement, l'e-identification, etc.). Veuillez consulter notre précédent article pour de plus amples détails sur les projets eSENS (services publics interopérables), e-CODEX (e-justice), epSOS (e-santé), STORK2.0 (gestion des identités et authentification), SPOCS (e-commerce) et OpenPEPPOL (approvisionnement), qui seront tous présentés lors de l'ICT 2013.

Villes intelligentes et durables pour 2020 +

Abordant l'évolution de notre cadre urbain, ce thème de l'exposition traite des sujets suivants: «Villes intelligentes», «Villes durables» (optimiser les ressources naturelles) et «Villes sociales» où chacun, qu'il soit jeune, vieux ou handicapé, trouvera sa place.

Dans le futur, en matière de développement durable, les bâtiments et les quartiers avoisinants pourraient bien combiner une gamme de produits consommateurs d'énergie («Energy-using products - EUP»), tels que des systèmes d'éclairage électrique ou de chauffage, de ventilation et de climatisation, à des sources d'énergie renouvelable disponibles localement, comme le solaire ou l'éolien, ainsi qu'un stockage local, comme des batteries automobiles. Un réseau d'électricité local géré de manière intelligente pourrait permettre aux consommateurs de participer au marché de l'énergie, voire même de contribuer au réseau électrique général. Le projet SMARTCODE (5), coordonné par edacentrum en Allemagne, a été mis en place pour étendre les systèmes de gestion de l'énergie, jusqu'ici réservés aux grandes installations industrielles, aux constructions privées et petits immeubles commerciaux et aux quartiers avoisinants.

Le projet sur trois ans, qui s'est achevé en décembre 2012, a porté sur le développement et le prototypage d'une technologie qui pourrait permettre aux fabricants de produits consommateurs d'énergie, que ce soit des réfrigérateurs, des systèmes de chauffage ou de climatisation, d'ajouter une fonction de gestion de l'énergie (et peut-être des fonctionnalités supplémentaires comme le contrôle à distance, etc.) pour un surcoût très modique, et susceptible de créer un nouveau marché à fort potentiel couvrant les habitations et les bureaux.

La gestion de l'énergie est aussi importante pour les centres de données que les services en nuage utilisent de plus en plus du fait que la tendance s'oriente vers l'usage des blocs de construction modulaire. Cette approche offre des coûts moindres, des délais de construction plus courts et une souplesse de conception, mais induisant un risque de baisse de l'efficacité énergétique. Par conséquent, l'objectif principal du projet COOLEMALL (6), dirigé par le PSNC (Poznan Supercomputing and Networking Center) en Pologne, est de fournir des outils d'optimisation et de planification avancée pour les centres de données modulaires.

La période de deux ans et demi du projet arrive bientôt à son terme, prévu en mars 2014. Il a produit jusqu'ici des modèles de simulation et de visualisation qui tiennent compte des profils de charge de travail, des caractéristiques de l'équipement TI, des stratégies de gestion et du dispositif de refroidissement. L'équipe profitera de l'ICT 2013 pour présenter certains de ces outils contribuant à réduire la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre qui en résultent, notamment des simulations interactives de répartition de température et de flux d'air dans un centre de données, en utilisant une visualisation de la «réalité virtuelle», et un prototype de serveur économe en ressources et énergie qui offre une visualisation du transfert thermique au sein de celui-ci en utilisant une «réalité augmentée».

Les émissions de gaz à effet de serre sont bien entendu intimement liées au changement climatique en cours. Par ailleurs, vu le nombre croissant de villes européennes qui sont le théâtre de catastrophes naturelles, les systèmes d'alerte précoce («Early-warning systems - EWS») joueront un rôle crucial dans la limitation de ces effets en proposant des alarmes, des services d'information et d'aide à la décision aux gouvernements, aux entreprises et au grand public.

Dirigé par l'organisation néerlandaise TNO (Toegepast Natuurwetenschappelijk Onderzoek) aux Pays-Bas, le projet URBANFLOOD (7) s'est penché sur une plateforme d'hébergement en ligne dédiée aux EWS. La plateforme EWS est exploitée comme un service Internet relié à des réseaux de capteurs, des sources d'information en ligne et d'autres systèmes d'alerte précoce. À l'aide d'écrans tactiles, les visiteurs de l'exposition ICT 2013 pourront voir de quelle manière les centres de données européens du projet gèrent les infrastructures de lutte contre les inondations via Internet.

Arrivé à échéance en novembre 2012, le projet a abouti au développement d'une plateforme capable d'héberger plusieurs EWS répondant à divers risques et appartenant à différentes organisations. Le projet sur trois ans a ensuite validé ce cadre EWS à l'occasion d'une étude de cas de rupture de digue et de l'inondation en résultant dans un milieu urbain.

Les autres ressources informatiques requises par la plateforme EWS sont mises à disposition sur demande, par le biais d'Internet, en utilisant les technologies du nuage informatique afin de réduire les coûts et de garantir une souplesse d'utilisation et une maintenance aisée. L'intelligence artificielle détecte toute situation alarmante susceptible d'être à l'origine d'une catastrophe. Et un système d'aide à la décision utilise des modèles informatiques de l'environnement physique pour ensuite informer les parties concernées de l'évolution de la situation, traitant même des données de simulation de façon à élaborer des scénarios d'atténuation des catastrophes et à former du personnel.

Dans la seconde partie de cet article , nous aborderons d'autres travaux de recherche sur les TIC financés par l'UE et présentés à Vilnius lors de l'ICT 2013. Ces projets couvrent les trois autres thèmes:

- «Industrie et business pour demain»
- «Connexion intelligente»
- «Culture, science et créativité»

Les projets présentés dans cet article étaient soutenus par le programme de soutien ICT-Policy au titre du CIP (programme-cadre pour la compétitivité et l'innovation) ou du septième programme-cadre (7e PC) de recherche.

(1) «FAST-DOT: Compact ultrafast laser sources based on novel quantum dot structures».
(2) «Remote accessibility to diabetes management and therapy in operational healthcare networks».
(3) «Modelling and simulation environment for systems medicine (Chronic obstructive pulmonary disease - COPD - as a use case)».
(4) «Virtual Physiological Human Network of Excellence».
(5) «Smart Control of Demand for Consumption and Supply to enable balanced, energy-positive buildings and neighbourhoods».
(6) «Platform for optimising the design and operation of modular configurable IT infrastructures and facilities with resource-efficient cooling». (7) «Urban flood».

Liens aux sites web des projets:

- le 7e PC sur CORDIS
- Fiche d'informations du projet FAST-DOT sur CORDIS
- Fiche d'informations du projet REACTION sur CORDIS
- Fiche d'informations du projet SYNERGY-COPD sur CORDIS
- Fiche d'informations du projet VPH NOE sur CORDIS
- Fiche d'informations du projet SMARTCODE sur CORDIS
- Fiche d'informations du projet COOLEMALL sur CORDIS
- Fiche d'informations du projet URBANFLOOD sur CORDIS

Liens aux sites Internet des projets:

- Site Internet du projet «Compact ultrafast laser sources based on novel quantum dot structures»
- Site Internet «Remote accessibility to diabetes management and therapy in operational healthcare networks»
- Site Internet «Modelling and simulation environment for systems medicine - Chronic obstructive pulmonary disease - COPD - as a use case»
- Site Internet «Virtual Physiological Human Network of Excellence»
- Site Internet «Smart control of demand for consumption and supply to enable balanced, energy-positive buildings and neighbourhoods»
- Site Internet «Platform for optimising the design and operation of modular configurable IT infrastructures and facilities with resource-efficient cooling»
- Site Internet «Urban flood»

Lien à la vidéo connexe:

- Vidéo du projet REACTION

Liens aux actualités et articles connexes:

- Article sur le blog de la commissaire Kroes sur la recherche sur les TIC: «The EU investing in innovation - new partnerships to support electronics and ageing well» (en anglais uniquement)
- Digital Agenda news: Programme de la conférence ICT 2013
- En vedette - De l'e-government au we-government

Autres liens:

- Site web de la stratégie numérique de la Commission européenne

Informations connexes