Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Vers des implants de titane avancés

De jeunes chercheurs de l'UE ont mis au point une nouvelle technologie d'implants à base de titane (Ti) dans le cadre d'un réseau de formation international.
Vers des implants de titane avancés
Le Ti et les alliages de Ti représentent les matériaux idéaux pour les implants orthopédiques car ils sont solides, biologiquement compatibles et résistants à la corrosion. Bien que les implants à base de Ti soient très solides, ils sont beaucoup plus denses que l'os, ce qui peut conduire à un échec la greffe. Par ailleurs, les implants à base de Ti corrodent au bout d'une longue durée.

Financée par l'UE, l'initiative BIOTINET (Academic-industrial initial training network on innovative biocompatible titanium-base structures for orthopaedics) a regroupé 12 groupes de recherche de 10 pays européens avec une expertise dans la recherche sur les matériaux biomédicaux. L'objectif principal de cette initiative était de fournir une formation à 18 chercheurs en doctorat et en post-doctorat impliqués dans la recherche sur les implants à base de Ti.

Les chercheurs impliqués dans BIOTINET ont suivi une formation sur les méthodes de recherche des biomatériaux ainsi que sur les sujets complémentaires comme l'entreprenariat, l'éthique, la communication, les droits de propriété intellectuelle et la gestion de projet. Grâce à huit rencontres BIOTINET et des partenariats avec l'industrie, les jeunes chercheurs ont été largement exposés au monde de la recherche et du développement des biomatériaux.

Les chercheurs de BIOTINET ont produit des matériaux à base de titane vitreux sans nickel avec de meilleures propriétés mécaniques et une excellente résistance à la corrosion, et ont ajouté un revêtement bioactif pour améliorer l'acceptation de l'implant. Ils ont également amélioré la résistance à la traction et celle de portage des alliages Ti-niobium en modifiant la nanostructure de l'alliage.

D'autres chercheurs ont modelé et analysé diverses nouvelles structures à base de Ti pour la solidité, la flexibilité, la biocompatibilié et autres propriétés physiques. Enfin, les scientifiques ont créé des matrices poreuses à base de titane comme base pour cultiver des nanotubes de carbone.

La recherche et la formation soutenues par BIOTINET ont fait progresser l'état actuel des implants à base de Ti et fourni de nombreuses méthodes pour améliorer la biocompatibilité. Ce réseau de formation a également fait progresser les carrières de nombreux chercheurs en début de carrière, en leur fournissant les compétences nécessaires pour le travail dans le monde universitaire ou industriel.

Informations connexes

Mots-clés

Titane, implants, orthopédique, BIOTINET, biocompatible, biomatériaux