Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MATERIAL PERCEPTION — Résultat en bref

Project ID: 239494
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Turquie

Un nouveau regard sur nos perceptions des propriétés matérielles

Des chercheurs ont adopté une nouvelle approche pour développer l'étude de la perception des matériaux de surface, qui constitue un aspect important de l'expérience visuelle humaine. Leur étude s'est en particulier concentrée sur la brillance apparente, dont les propriétés physiques sont variables en fonction de paramètres.
Un nouveau regard sur nos perceptions des propriétés matérielles
Si nous savons que les êtres humains peuvent détecter visuellement les propriétés physiques et optiques dynamiques des matériaux sans trop d'efforts, nous en savons peu sur la manière dont le cerveau reconnaît les matériaux. Cet aspect est tout aussi important pour la survie que la capacité à se repérer et reconnaître les objets.

Jusqu'à présent, les études dans ce domaine se sont concentrées uniquement sur des repères visuels stationnaires. Le projet MATERIAL PERCEPTION a choisi d'utiliser une autre approche dans une nouvelle direction écologique impliquant des repères spatio-temporels sur la brillance de surface.

Un premier objectif consistait à déterminer les régularités statistiques spatio-temporelles de l'environnement visuel qui donnent les informations indiquant qu'une surface est brillante. En second lieu, les membres de l'équipe ont cherché à identifier et étudier les régions corticales humaines impliquées dans le traitement et l'intégration des repères visuels dynamiques sur la brillance. Dans ce cadre, une attention particulière a été portée à la compréhension de la manière dont des processus de bas niveau sont intégrés pour produire la perception matérielle finale.

Utilisant une combinaison de méthodes comportementales, de calcul et de neuroimagerie, un résultat important du projet a été la découverte d'une utilisation inconnue au préalable du flux optique dans la perception des propriétés matérielles de surface. L'utilisation de cette source d'informations a été appliquée à un algorithme de machine qui détecte et localise avec succès les spécularités dans les scènes naturelles. Les chercheurs du projet MATERIAL PERCEPTION ont également réussi à démontrer l'adaptation neuronale aux propriétés de réflexion de surface basée sur le flux optique.

En outre, des progrès ont été réalisés dans l'identification des régions corticales impliquées dans le traitement des qualités matérielles optiques basées sur le flux optique. Ces résultats ainsi que d'autres conclusions liées du projet ont été publiés dans des articles de revues; d'autres articles sont actuellement en cours de révision pour publication.

Même si des recherches supplémentaires sont nécessaires pour totalement comprendre les mystères de la perception, les résultats du projet MATERIAL PERCEPTION devraient avoir un impact important dans le domaine des neurosciences cognitives, de la vision par ordinateur et des machines intelligentes. Les progrès des connaissances sur la manière dont l'esprit perçoit, pense et agit ont également des implications en termes de santé et de bien-être humains.

Informations connexes