Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une carte régulatrice du chromosome X de l'espèce humaine

Dans l'espèce humaine, le chromosome X est de grande taille et porte une importante proportion de gènes uniques. Une équipe de chercheurs financée par l'UE a étudié les mutations portées par ce chromosome original et entraînant des problèmes neurologiques.
Une carte régulatrice du chromosome X de l'espèce humaine
Les mutations des gènes du chromosome X, même si elles sont nuisibles, tendent à se perpétuer dans la population car elles n'affectent généralement pas la capacité des femmes porteuses à se reproduire. Cependant, elles affectent les garçons qui héritent du chromosome portant la mutation.

Plus de 90 gènes situés sur le chromosome X sont déjà impliqués dans le développement de déficiences intellectuelles liées au chromosome X (DILX). Néanmoins, le séquençage des gènes du chromosome X chez les personnes affectées a montré que près de la moitié des mutations se situent hors des régions codantes.

Une équipe de scientifiques européens et australiens s'est associée dans le cadre du projet financé par l'UE du nom de NEUROXSYS («Genomic regulatory systems of human X-linked neurological diseases») pour étudier l'expression et les séquences régulatrices des gènes portés par le chromosome X et connus pour être impliqués dans les déficiences intellectuelles. Elle a utilisé des analyses par informatique pour établir une base de données du chromosome X contenant tous les éléments non codants et hautement conservés.

Le projet a identifié plus de 100000 activateurs possibles, dont 12600 ciblant un gène DILX. Les scientifiques ont finalement conclu qu'un remaniement survenant entre un activateur et le gène qu'il cible séparait les deux éléments, entraînant la dérégulation du gène.

Les chercheurs ont analysé la fonction de plus de 200 séquences hautement conservées au voisinage de gènes impliqués dans des problèmes neurologiques chez l'homme, et constaté que dans le cerveau du poisson-zèbre, leur expression dépendait des tissus. Point intéressant, tous les activateurs ne sont pas actifs dans le cerveau adulte, et d'autres correspondent à des régions contenant des cellules souches nerveuses adultes.

Les partenaires de NEUROXSYS ont par ailleurs séquencé un grand nombre de régions potentiellement régulatrices ainsi que tous les gènes des 48 familles DILX, et découvert d'intéressantes mutations dans les éléments non codants hautement conservés.

La compréhension de la signification fonctionnelle de ces mutations apportera des informations inestimables sur les DILX et facilitera la mise au point de tests génétiques.

Informations connexes