Servizio Comunitario di Informazione in materia di Ricerca e Sviluppo - CORDIS

Aptitude phonétique: production et perception du langage

Le projet VOCAL ATHLETES, financé par l'UE; a conduit des travaux révolutionnaires pour comprendre les facteurs impliqués dans l'aptitude phonétique. Il a étudié la locution de la langue non maternelle et les différences de perception selon les personnes.
Aptitude phonétique: production et perception du langage
Les chercheurs de VOCAL ATHLETES ont sélectionné 40 personnes, bilingues ou non, pour leur apprendre le slovaque. Ils ont utilisé un test en trois sessions afin d'évaluer la capacité à percevoir et prononcer des mots non familiers.

Les résultats ont montré de grandes différences entre les individus, suggérant des variations en termes de motivation et d'aptitude phonétique. Ils n'ont par contre montré aucune corrélation entre les compétences dans la langue maternelle (L1) et la locution ou la perception de la seconde langue (L2), sauf l'impact de la prononciation caractéristique de la L1 sur locution en L2. Cependant, deux participants ont montré des performances en seconde langue quasiment équivalentes à celles des locuteurs natifs, suggérant que l'évaluation exacte de l'aptitude phonétique nécessitait des études à plus grande échelle. Les résultats ont cependant montré qu'il était possible d'identifier dès les premières étapes les personnes susceptibles d'acquérir des compétences multilingues.

À partir des premiers résultats, le projet a enrôlé 244 personnes dans le cadre d'une étude plus vastes, visant à identifier les causes des différences individuelles dans l'aptitude phonétique. Les travaux montrent que les personnes bilingues ont un léger avantage. Le projet a rencontré des difficultés pour trouver assez de participants monolingues, et l'a résolu en lançant un nouvel atelier dans une ville espagnole monolingue.

Les chercheurs conduisent actuellement des travaux d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle afin d'étudier les zones du cerveau impliquées dans la locution et la compréhension de la seconde langue. L'étude porte sur des participants avec des performances très bonnes ou très mauvaises, et des populations monolingues et bilingues.

Les travaux du projet pourraient expliquer les différences en termes d'aptitude phonétique, en fonction des capacités cognitives et comportementales des individus.

Informazioni correlate