Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Enfouir le CO2 dans le sol en toute sécurité

La technique de captage et stockage du carbone (CSC) est donc une stratégie importante pour réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2), provenant particulièrement des sources importantes, comme les centrales et les usines. Des travaux de recherche de l'UE ont apporté des directives de bonnes pratiques qui faisaient défaut pour assurer la sécurité à long terme des sites de stockage après leur fermeture.
Enfouir le CO2 dans le sol en toute sécurité
Dans le domaine du CSC, le CO2 est capté avant qu'il ne soit libéré dans l'atmosphère. Après le captage, il est stocké dans des formations géologiques ou des réservoirs. Il s'agit d'une solution à court et moyen terme avant que l'objectif à long terme de transitionner de la combustion de carburant fossile à des formes plus durables d'énergie ne soit atteint.

Financé par l'UE, le projet CO2CARE («CO2 site closure assessment research») a développé des technologies et des procédures pour la désaffectation sûre et efficace des sites de stockage de CO2. Il a été lancé pour offrir aux représentants officiels et aux parties prenantes des connaissances nécessaires pour la mise en application de la directive de l'UE 2009/31/CE sur le stockage géologique du CO2.

Les membres du projet ont produit des recommandations pratiques sous la forme de directives de bonnes pratiques pour la gestion du CSC à long terme. La participation de partenaires d'Australie, du Canada, du Japon et des États-Unis, et des données obtenues pour des sites fermés et actuels ont été ajoutés à la base de données de surveillance pratique et ont placé les résultats du projet CO2CARE dans une perspective mondiale.

Les travaux se sont concentrés sur la désaffectation de puits, la gestion des réservoirs et la réduction de risques pour satisfaire les exigences de fuite non détectées, une correspondance entre les caractéristiques de sites réels et modélisés et une stabilité à long terme.

Les membres de l'équipe ont produit un rapport qui couvre la gestion de risques et des procédures de prise de décisions. Ils ont également conçu un logiciel pour comparer des données modélisées et mesurées. Diverses expériences sur les procédures de scellement par les roches ont été menées, ainsi que sur les mécanismes chimiques et physiques du piégeage de CO2. De même, les scientifiques ont modélisé une fuite de CO2 et le comportement du puits sur de longues périodes (plus de 10 000 ans) pour déterminer les effets sur la géologie de la région voisine.

Plusieurs résultats des essais à vide des sites de stockage ont offert un modèle pour la désaffectation de sites et le transfert de responsabilité pour les opérateurs et les responsables de sites. L'assistance technique sur la manière de répondre aux besoins des politiques de la Commission européenne et des directives plus vastes sur la gestion des réservoirs et, plus spécifiquement, la gestion de risques est directement pertinente aux directives de l'UE. Elles sont également généralement applicables aux installations de stockage dans le monde entier.

La technique de CSC constitue un volet important des stratégies d'atténuation du changement climatique, mais les procédures de gestion à long terme ne sont pas bien définies. Les résultats et les publications découlant du projet CO2CARE offrent une base pour l'élaboration de directives sur la gestion du stockage de carbone à l'avenir.

Informations connexes

Mots-clés

Captage et stockage du carbone, CO2, sites de stockage, formations géologiques, verrouillage de site