Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Optimiser les fonctionnalités des implants cochléaires

La perte d'audition touche plus de 55 millions de personnes en EU, et ce nombre devrait atteindre les 100 millions dans 20 ans. Les implants cochléaires sont installés par chirurgie sur des patients dont les cellules ciliées de l'oreille interne (la cochlée) sont endommagées, ce qui se traduit par une surdité sensori-neurale.
Optimiser les fonctionnalités des implants cochléaires
Un implant cochléaire se compose d'un système externe qui convertit les sons en un signal électronique, lequel est envoyé à un ensemble d'électrodes implantées dans la cochlée. Ces électrodes stimulent de nombreux sites de la cochlée avec des signaux de fréquences hautes ou basses et d'amplitude variable. Le cerveau reçoit et interprète ces signaux en termes de hauteur et de force.

Le système externe (traitement de la parole) des implants cochléaires actuels est ajusté via un processus pénible, long et techniquement difficile de réglage manuel. Il fait appel à un audiologue expert ou un ingénieur, et demande plus de 30 heure-homme rien que pour la première année. Les tests audiologiques sont actuellement conduits dans des salles insonorisées avec des haut-parleurs classiques. La configuration dépend des perceptions du patient et de l'expertise de l'audiologue, conduisant à des résultats inhomogènes et souvent médiocres. Il fallait donc trouver un processus efficace et exact de réglage, capable d'ajuster plusieurs paramètres électriques du système de traitement de la parole en fonction des sensations psycho-acoustiques.

Le projet OPTIFOX, financé par l'UE, a conçu les méthodes OTOspeech, FOX et OtoCube pour optimiser le réglage technique à l'aide d'un programme individualisé (une 'carte') en fonction des besoins du patient.

OTOspeech est un logiciel psycho-acoustique générique et automatisé pour tester l'audition des porteurs d'implants qui n'est pas affecté par le dialecte du patient ou les variations de la langue. Il permet de conduire des tests dans les 22 langues européennes, avec des résultats exacts et optimaux, à partir de listes de mots qui représentent le lexique du patient. Les résultats sont indépendants du testeur et les tests conviennent aussi bien aux environnements calmes que bruyants.

FOX est un outil d'intelligence artificielle pour l'examen semi-automatique de la réponse verbale des patients, à l'aide de la distorsion temporelle dynamique et du logiciel OpenMarkov. Il associe les résultats de tests psycho-acoustiques avec les cartes des patients (les paramètres électriques) pour optimiser l'implant et améliorer l'audition. Des travaux sont en cours pour concevoir un système d'auto-apprentissage capable d'actions correctives à partir de l'analyse continue de l'ensemble croissant des données du patient.

OtoCube est un module commercial de bureau, portable, pour conduire de manière standardisée et étalonnée les tests et le réglage des patients munis d'implants. Il a été mis au point après les tests de trois prototypes. Il dispose d'un boîtier insonorisé qui contient le processeur vocal de l'implant cochléaire, afin de produire des répliques acoustiques exactes du signal électrique d'entrée.Ceci évite d'utiliser un équipement et des salles spécialisées, réduisant considérablement le délai de réglage et les dépenses.

Les membres du projet OPTI-FOX ont produit les trois systèmes cliniquement utilisables pour optimiser l'audition des porteurs d'implants et améliorer leur qualité de vie tout en réduisant le coût des soins.

Informations connexes