Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

BETS — Résultat en bref

Project ID: 262972
Financé au titre de: FP7-SPACE
Pays: Espagne

Résoudre le problème des débris orbitaux

L'augmentation des débris spatiaux qui gravitent autour de la Terre nécessite des stratégies visant à résoudre le problème à la racine. Un projet financé par l'UE a mis au point une nouvelle technologie qui devrait être intégrée aux futurs satellites afin de permettre la désorbitation et la rentrée à la fin de la mission.
Résoudre le problème des débris orbitaux
Plus de 500 000 débris spatiaux ont été recensés en orbite. Leur nombre ne cesse d'augmenter, ce qui rend le milieu particulièrement dangereux. Plus particulièrement, l'orbite basse terrestre (OBT) (jusqu'à 2 000 km au-dessus de la surface de la Terre) regroupe la plupart des satellites d'imagerie destinés au suivi de l'état de notre planète. Dès lors, cette zone doit être dépourvue de débris.

Grâce à l'enveloppe européenne, des chercheurs ont proposé une solution autorisant une dépense raisonnable. Ils ont ainsi mis au point un système passif à même d'offrir une poussée supplémentaire au satellite et une source d'énergie embarquée. Le câble électrodynamique mis au point dans le cadre du projet BETS («Propellantless deorbiting of space debris by bare electrodynamic tethers») pourrait résoudre le problème des débris spatiaux.

Cette bande conductrice collecte les électrons dans l'ionosphère côté anode, et émet des électrons grâce à un contacteur à plasma côté cathode. Le courant électrique qui parcourt le câble génère une traînée en raison de l'interaction avec le champ magnétique terrestre. Le courant électrique peut être récupéré à partir du câble BETS et ainsi alimenter le contacteur à plasma.

Le système de désorbitation du projet BETS est le fruit de 20 années de recherche sur les câbles fins et les travaux réalisés dans le cadre de projets partenaires. Lors du projet BETS, les chercheurs ont également mis au point un logiciel d'analyse permettant de trouver le modèle de câble optimal pour une mission de désorbitation spécifique. BETsMA fournit ainsi les dimensions, la composition et la masse idéales pour le câble, le temps de désorbitation et la probabilité de survie du câble.

Le projet BETS devrait éviter l'apparition du syndrome de Kessler, où la collision des objets de débris dans l'OBT crée d'autres collisions en cascade augmentant de manière incontrôlée le volume des débris spatiaux. Éviter un scénario dans lequel les satellites, si importants aux communications et à la sécurité, ne pourraient plus voler, profitera à l'industrie, aux gouvernements et aux citoyens du monde entier.

Informations connexes

Mots-clés

Débris spatiaux, désorbitation spatiale, orbite basse terrestre, câble électrodynamique, syndrome de Kessler