Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

WINGACCS — Résultat en bref

Project ID: 271492
Financé au titre de: FP7-JTI
Pays: Suisse

Plus de puissance pour les accélérateurs

Une nouvelle génération de capteurs d'accélération est en cours de développement et devrait améliorer le contrôle de la dynamique des ailes dans l'industrie aéronautique. La technologie est également prometteuse en ce qui concerne la surveillance des tremblements de terre.
Plus de puissance pour les accélérateurs
Les systèmes de capteurs de performance comme les accéléromètres basés sur des microsystèmes électromécaniques (MEMS) sont essentiels pour mesurer la vitesse des avions et de leurs composants. L'industrie aéronautique est particulièrement désireuse d'améliorer la sécurité et l'efficacité des appareils en utilisant des capteurs et des accéléromètres améliorés qui permettent de surmonter les barrières et les obstacles techniques actuels.

Dans ce contexte, le projet WINGACCS («Wing dynamics acceleration sensor»), financé par l'UE, a travaillé sur la conception et les tests d'un accéléromètre basé sur un MEMS pour surveiller le contrôle actif et la condition de la structure des ailes d'un avion. L'équipe de projet a déterminé que la fabrication d'un accéléromètre avancé de ce type est possible dans le principe; cependant, de nombreux problèmes techniques doivent être résolus, comme la stabilité et la chaleur générée par l'accéléromètre.

À partir des progrès réalisés par le coordinateur du projet, qui est le plus grand fournisseur mondial de capteurs et d'actionneurs basés sur des MEMS pour l'industrie aéronautique, l'équipe a travaillé de manière assidue à la résolution des problèmes. Elle a conçu et testé des composants d'accélérateur, notamment l'unité de traitement du signal numérique et l'ASIC (circuit intégré à application spécifique) qui répondraient aux exigences actuelles strictes de fiabilité en vigueur dans l'aviation. Un accéléromètre de ce type serait très utile pour concevoir et tester la structure des ailes d'avion.

Globalement, les résultats du projet pourraient révolutionner les accéléromètres MEMS, aboutissant à des accéléromètres plus puissants avec une large gamme d'applications. Les capteurs imaginés seraient meilleurs que les technologies actuelles, fragiles et coûteuses, et permettraient en même temps de satisfaire aux exigences en termes de performances. Parmi les avantages du nouvel accéléromètre, on peut citer la forte résistance aux vibrations, au bruit et le comportement au démarrage. Cela permettra d'utiliser les dispositifs dans de nombreuses applications aéronautiques, dont la navigation.

À partir des résultats très prometteurs du projet, le partenaire principal du projet a élaboré des plans de développement d'une famille de produits pour diverses applications, non seulement dans le domaine de l'aéronautique, mais également dans celui de la surveillance des tremblements de terre. Cela pourrait faciliter l'évaluation des dommages après une secousse sismique et la surveillance des infrastructures comme les bâtiments, les ponts et les barrages. Les résultats du projet ont été disséminés au cours de plusieurs conférences, ainsi qu'en ligne.

Informations connexes