Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des matériaux et des structures composites enrobés directement dans le moule

Une technologie innovante qui applique un gelcoat protecteur à la surface des matériaux composites dans un système fermé reduit l'exposition de l'ouvrier aux solvants et aux émissions nuisibles dans l'environnement. Ce procédé réduit l'exposition des personnels aux solvants, ainsi que les émissions nocives dans l'environnement.
Des matériaux et des structures composites enrobés directement dans le moule
De plus en plus, les matériaux sont utilisés pour construire des structures comme des bateaux et des éoliennes. Ces matériaux, qui contiennent des fibres de renforcement noyées dans une matrice de résine, sont solides, légers et peuvent être moulés dans des formes complexes.

Pour protéger le matériau composite et assurer une finition de haute qualité, les fabricants appliquent en général à sa surface une résine appelée gelcoat. À l'heure actuelle, ils le font dans un système de moule ouvert qui libère des produits chimiques potentiellement nocifs dans l'air ou sur le lieu de travail.

Le projet INGECT (An innovative environmentally friendly gelcoating technology for composites for marine and wind-turbine applications to reduce VOC emissions, processing time and cost), financé par l'UE, a travaillé sur une technologie de gelcoat réduisant les émissions nocives. Son principal objectif était de réduire l'exposition à un composant du gelcoat appelé styrène, qui se vaporise facilement et a été associé à des troubles neurologiques et à des cancers.

Les partenaires du projet ont étudié les moyens d'appliquer un gelcoat aux matériaux composites alors qu'ils sont encore enfermés à l'intérieur du moule, réduisant ainsi les émissions de styrène dans l'air. Dans une approche, appelée enrobage par gelcoat à l'intérieur du moule, une entretoise de tissu imperméable fournit une voie par laquelle le gelcoat peut s'écouler pendant le processus de moulage.

Une autre méthode, appelée revêtement à l'intérieur du moule, consiste à placer d'abord une membrane de silicone dans le moule. Après le moulage, la membrane est retirée et remplacée par un matériau de revêtement en gelcoat, qui est injecté dans l'espace précédemment occupé par la membrane en silicone.

Le projet a testé des prototypes, mais ces deux technologies nécessitent davantage de recherches pour être commercialement viables. Une fois ces procédés améliorés, ils rendront plus sûrs les lieux de fabrication et réduiront l'impact environnemental, tout en réduisant les délais de fabrication et les coûts.

Informations connexes

Mots-clés

Gelcoat, matériaux composites, émissions, éoliennes, INGECT, moulage