Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La régénération des tendons grâce à des matrices biomimétiques

Les tendons sont des tissus conjonctifs fibreux composés de fibres de collagène de type I. Le projet TENDON REGENERATION a développé des matrices biomimétiques à base de collagène pour le traitement des lésions aux tendons non douloureuses, mais invalidantes, étant donné leur temps de guérison relativement long.
La régénération des tendons grâce à des matrices biomimétiques
Financé par l'UE, le projet TENDON REGENERATION (Targeting functional tendon regeneration using a loaded biomimetic scaffold. An integrated pan-European approach) était une collaboration entre le milieu universitaire et industriel. Leur objectif était de développer une matrice en 3D qui reproduit les tendons naturels et encourage la guérison des tendons.

Au cours du projet, les chercheurs ont optimisé les processus de préparation pour le collagène et la résiline recombinante humaine, une protéine élastique présente chez de nombreux insectes. La méthode de réticulation la plus adaptée a été sélectionnée pour obtenir des fibres de collagène biocompatibles stables qui ressemblent à la structure des tendons.

Plusieurs fibres composites ont été produites et ensuite stabilisées en utilisant des agents de réticulation et enfin fonctionnalisés à l'aide de biomolécules bioactives. Ces matrices ont été testées in vitro ainsi que dans un modèle préclinique et ont obtenu des résultats prometteurs. De plus, les chercheurs ont optimisé l'isolation des cellules et les protocoles de culture pour les cellules souches de tendons et les ténocytes (ou cellules de tendon) pour assurer le maintien de leur phénotype.

Une réalisation importante était le développement d'un système d'extrusion continue capable d'être échelonné pour la production commerciale de composites de fibres tridimensionnels. Vingt-deux chercheurs ont également reçu un soutien et une formation qui renforcera leurs perspectives professionnelles et assurera la disponibilité d'un personnel compétent dans le secteur des biomatériaux.

Le succès du projet est évident suite à la publication de dix articles dans des revues scientifiques de haut profil avec plusieurs autres en cours de rédaction. Les conclusions du projet ont également été diffusées lors de nombreuses conférences et de rencontres internationales comme celles de la TERMIS (Société internationale d'ingénierie des tissus et de médecine régénérative), ou celle de la Société européenne des biomatériaux.

Les membres de TENDON REGENERATION ont déjà atteint le quatrième niveau de maturité technologique avec leurs technologies. Dans l'ensemble, près de 200 000 nouveaux cas cliniques présentent des lésions au niveau des tendons et ce nombre ne cesse d'augmenter. Des résultats cliniques concluants permettraient d'assurer la disponibilité d'options thérapeutiques efficaces pour ces patients. Les technologies de plateforme développées pourraient aussi être mises en place pour d'autres problèmes de pratiques cliniques, comme le pansement des blessures, les hernies, les nerfs périphériques, facilitant ainsi l'apparition d'une nouvelle famille de produits à base de substituts fibreux.

Informations connexes

Mots-clés

Régénération des tendons, matrice biomimétique, collagène, résiline, phénotype, extrusion