Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TRANSCOM — Résultat en bref

Project ID: 251506
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

L'enzyme transglutaminase et son rôle dans la maladie 

Des chercheurs financés par l'UE ont étudié le rôle des enzymes transglutaminase (TG) dans la maladie afin de développer des méthodes de diagnostiques innovantes et des thérapies pour la maladie de cœliaque et des troubles neurodégénératifs.
L'enzyme transglutaminase et son rôle dans la maladie 
La dérégulation de l'activité enzymatique perturbe l'homéostasie cellulaire et conduit souvent à des maladies telles qu'Alzheimer, la chorée de Huntington et la maladie cœliaque. Les transglutaminases appartiennent à une famille enzymatique catalysant les modifications post-traductionnelles des protéines et plus spécialement la formation de liaisons isopeptidiques rendant les protéines moins sensibles au processus de dégradation hydrolytique.

Le projet TRANSCOM (The commercialisation of transglutaminase) s'est penché sur l'implication des transglutaminases dans la pathogenèse de la maladie cœliaque, les troubles neurodégénératifs et les infections associées aux cathéters tels que le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM).

Un accomplissement considérable, les chercheurs ont mis au point un test de flux latéral innovant capable de détecter les anticorps peptides de gliadine déamidée IgA et IgG pour le diagnostic de la maladie cœliaque. L'étalonnage a révélé que contrairement aux autres tests de point de soins, ce test détecte tous les cas de maladie cœliaque. L'incorporation de tels biomarqueurs de la maladie cœliaque dans les nouveaux tests de point de santé pourrait prévenir le besoin de procédures de diagnostic invasives.

Les scientifiques ont également identifié un épitope majeur de maladie cœliaque liant l'auto-anticorps dans la TG2 ainsi que les anticorps anti-TG2 de la souris monoclonale qui pourraient servir à traiter la maladie cœliaque. Les inhibiteurs TG2 se sont notamment avérés très prometteurs dans la prohibition des effets pathologiques des anticorps de maladie cœliaque.

TRANSCOM a généré des mutants TG ainsi que des inhibiteurs TG et mis au point des modèles de culture cellulaire pour tester les effets neuroprotecteurs dans les troubles neurodégénératifs. Ils ont démontré la faisabilité de petits inhibiteurs bloquant l'activité du facteur XIIIa dans la prévention de l'encrassement du cathéter et des infections SARM associées.

D'autres découvertes intéressantes comprennent l'utilité potentielle des inhibiteurs TG dans le blocage de l'angiogenèse induite par le facteur de croissance vasculaire endothéliale et la TG2 avec certaines mutations d'acide aminé dans le traitement les maladies liées à la TG2 telles que la fibrose du foie.

Les accomplissements impressionnants de TRANSCOM ont résulté à la publication de 21 documents de recherche dans des revues à comité de lecture, des communiqués de presse et le dépôt d'un brevet sur les inhibiteurs de TG2.

TRANSCOM a offert un aperçu sur la pertinence biologique de l'activité TG. Considérant l'absence actuelle de traitements efficaces contre la maladie cœliaque ou les troubles neurodégénératifs, ces travaux sont très prometteurs quant au développement de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Le marché de ces maladies coûte des milliards de dollars et la commercialisation réussie devrait stimuler la compétitivité des sociétés participantes.

Informations connexes

Mots-clés

Enzyme transglutaminase, maladie cœliaque, infections résistantes aux médicaments, troubles neurodégénératifs, biomarqueur, encrassement du cathéter