Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une vidéosurveillance de qualité

Un projet de l'UE a amélioré la transmission de vidéosurveillance à distance en haute qualité. Grâce à de meilleures techniques de compression, il s'est affranchi des limitations précédentes, améliorant les performances de drones à faible alimentation et proposant de nouvelles possibilités en faible éclairement.
Une vidéosurveillance de qualité
Certains types de systèmes de télédétection sont utilisés pour la surveillance civile mais aussi militaire. C'est le cas d'avions sans pilote et de capteurs au sol. Ces systèmes sont très commodes et disposent de grandes possibilités, mais ils ont des limitations quant à la transmission de vidéo en haute qualité.

Le projet CS-ORION (Compressed sensing for remote imaging in aerial and terrestrial surveillance), soutenu par l'UE, visait à améliorer les possibilités dans ce domaine. Actuellement, les équipements de télédétection ne peuvent envoyer qu'une vidéo de basse qualité. Le projet visait donc des techniques de compression pour améliorer toutes les étapes, depuis la capture jusqu'à la reconstitution, en vue d'une vidéosurveillance à distance en haute qualité. Le consortium de quatre membres a été actif quatre ans à partir de septembre 2010.

L'équipe a conçu une méthode de compression vidéo qui s'affranchit des limitations du MPEG et du MJPEG. Ses résultats pourraient être intégrés à des dispositifs légers et limités en ressources.

Les travaux ont aussi abouti à une méthode pour classer les vidéos à partir des caractéristiques compressées. Cette méthode est applicable à des systèmes décisionnels à la puissance et aux ressources limitées. L'équipe a également créé un système d'imagerie à amplitude active, capable de reconstituer une carte de profondeur de haute qualité à partir de moins de trames.

Le groupe a aussi exploré la technique d'imagerie à grande amplitude dynamique, conduisant à une méthode nécessitant moins d'images à faible dynamique. Un système de détection compressif a servi à fournir une localisation exacte en fonction des mesures de puissance du signal, réduisant davantage la quantité d'information à transmettre.

D'autres innovations, comme l'utilisation d'une unité centrale de traitement du module de détection de vidéo compressive, ou une nouvelle architecture d'imagerie hyperspectrale, ont aussi amélioré la compression et les performances. Enfin, l'équipe a conçu une méthode pour améliorer les images prises en lumière faible, basée sur un cadre mathématique de représentations parcimonieuses.

Le projet CS-ORION a notablement amélioré la compression et la diffusion de vidéo de télésurveillance. Ses résultats promettent de renforcer les capacités de surveillance.

Informations connexes

Mots-clés

Surveillance, vidéosurveillance à distance, compression, vidéo haute qualité, télé-imagerie