Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des scientifiques créent un «nez de bœuf» artificiel

Des chercheurs ont mis au point un nouvel instrument simple d'emploi pour détecter l'œstrus (l'ovulation) chez les vaches laitières. Le but était de planifier au mieux le moment de l'insémination artificielle.
Des scientifiques créent un «nez de bœuf» artificiel
Le succès de la reproduction dépend du moment de la fécondation. Dans le cas des bovins, le taureau détecte à l'odeur les phéromones sexuelles de la vache. Cependant, comme les exploitants laitiers utilisent l'insémination artificielle pour optimiser la production de lait et la reproduction, il leur est facile de se tromper.

Le projet BOVINOSE («Pheromone-based sensor system for detecting estrus in dairy cows»), financé par l'UE, visait un outil capable d'agir comme le nez d'un taureau pour détecter l'œstrus chez les vaches. Il a regroupé des experts dans la recherche sur les phéromones, le développement de détecteurs, le traitement de signal et le savoir-faire vétérinaire.

Les travaux sur des substances chimiques volatiles, qui composent les phéromones sexuelles, ont révélé que les fèces étaient la source la plus approprié pour ces phéromones. Les chercheurs ont ainsi déterminé que les acides acétique et propionique étaient d'excellents indicateurs de l'œstrus, avec une quantité qui augmente environ 24 heures avant l'ovulation.

Avant de s'attaquer à un prototype du système complet, les chercheurs ont étudié un ensemble de capteurs pour détecter les phéromones. Ils ont ensuite monté le réseau final de capteurs, fait de huit détecteurs de gaz en technologie métal-oxyde et calibrés avec des acides acétique et propionique.

Le prototype fonctionnel se compose d'une sonde, du réseau de capteurs et du logiciel pour le contrôle et l'interaction avec l'utilisateur. Les tests en laboratoire et sur le terrain ont conduit à une deuxième version de l'appareil, plus petite, portable, plus intégrée et automatique. Les chercheurs ont obtenu 70% de taux de détection de l'œstrus.

Une évaluation de l'appareil a révélé de grands avantages économiques, pour le client comme pour le constructeur. L'outil pourrait aussi servir dans d'autres contextes agricoles ou forestiers pour détecter des marqueurs chimiques volatils de manière rapide, fiable et sensible.

Informations connexes