Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TIDALSENSE — Résultat en bref

Project ID: 232518
Financé au titre de: FP7-SME

Détecter les défaillances des turbines marines

Les turbines marines (ou marémotrices) convertissent le mouvement des marées en électricité comme les éoliennes le font avec le vent. Les scientifiques ont mis au point un système de surveillance structurel continu permettant de détecter les défaillances avant que la turbine ne tombe en panne.
Détecter les défaillances des turbines marines
Le régime des marées fait partie des nombreuses sources d'énergie renouvelables qui peuvent être exploitées afin de réduire notre dépendance envers les combustibles fossiles. Les turbines marines situées dans les fonds marins sont dotées d'aubes rotatives similaires à celles des éoliennes. Elles convertissent l'énergie mécanique du régime des marées en énergie électrique. L'automatisation de la surveillance de l'état de la structure (SES) pour contrôler l'intégrité des aubes des turbines permettrait de réduire le temps de maintenance et les coûts d'exploitation ainsi que les risques pour le personnel chargé des inspections. Les scientifiques travaillant sur le projet TIDALSENSE («Development of a condition monitoring system for tidal stream generator structures»), financé par l'UE, ont mis au point un tel système en utilisant une nouvelle technique appelée contrôle par ultrasons à longue portée (CULP).

Le réseau de capteurs ULP du projet TIDALSENSE permet d'exciter et de détecter les signaux ULP ainsi que la propagation des ondes élastiques acoustiques provenant des perturbations externes, ce qui le rend particulièrement flexible en termes d'applications potentielles. Il détecte les changements des caractéristiques des ondes ultrasonores, révélatrices des changements importants survenant dans les structures. L'intégration d'un logiciel de traitement des signaux permettant d'améliorer la sensibilité et d'un système de détection automatique des défaillances permet d'identifier et de classifier des défaillances précises. La technologie de communication sans fil permet de transmettre les données des aubes vers le centre de contrôle. Les scientifiques ont également mis au point un logiciel de gestion et de visualisation des données qui assure l'analyse du signal, l'affichage des résultats et la génération de rapports.

Des essais sur le terrain sur une maquette d'aube ont permis de confirmer l'efficacité et la fiabilité de la détection des défaillances structurelles des aubes des turbines marines. L'inspection rapide et simple des pièces composites immergées pourrait avoir des applications pour d'autres structures maritimes. Enfin, la généralisation de la production d'énergie marémotrice devrait avoir des répercussions importantes en termes de coût des services publics et de santé de la planète.

Informations connexes