Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Envoyer des robots dans les situations d'urgence

Des chercheurs européens ont mis au point un camion incendie sans pilote capable d'éteindre des feux lorsque les conditions sont trop dangereuses pour une intervention humaine.
Envoyer des robots dans les situations d'urgence
Les sites industriels (centrales nucléaires, usines chimiques fabricant des produits nocifs et inflammables, raffineries pétrolières) sont des lieux dangereux. Même si les normes européennes de santé et de sécurité sont parmi les plus strictes au monde, des accidents peuvent se produire.

Un accident industriel de grande ampleur peut entraîner des pertes en hommes et en matériel, et présenter un risque pour la population alentour. Souvent, les pompiers et les véhicules d'intervention classiques ne peuvent pas accéder à l'intérieur d'un site car le danger serait trop important.

C'est pourquoi l'UE a financé le projet FIREROB («Autonomous firefighting robotic vehicle»). Le consortium du projet visait un véhicule de pompier sans pilote capable d'intervenir là où l'homme ne peut accéder.

Le robot FIREROB peut aller au cœur de l'incendie, parcourir la zone, reconnaître différents objets et retirer des matériaux inflammables ou dangereux. Ces avancées ont été possibles grâce à la mise au point d'un blindage en plusieurs couches qui protège la carcasse du véhicule et peut supporter des chocs et des explosions violents. Un revêtement spécial a été appliqué pour permettre à l'acier de résister jusqu'à 830 degrés Celsius pendant 30 minutes.

Le robot se contrôle à distance (jusqu'à 2 km), même si la visibilité est mauvaise. Un système de positionnement dynamique permet aux opérateurs de localiser le véhicule avec une précision de +/– 50 cm. Ce système de navigation utilise des algorithmes de géolocalisation par satellite.

Pour faciliter le travail des opérateurs, le véhicule est aussi équipé d'un système d'imagerie, avec une caméra dans le spectre visible et une caméra dans l'infrarouge. Les signaux vidéo sont transmis au poste mobile via une liaison sans fil. Le flux vidéo fonctionne remarquablement bien, même par des températures extrêmes.

Le projet FIREROB a ainsi fourni une solution pratique pour intervenir lors d'accidents industriels. Ce système économique et plus sûr a des avantages évidents lorsqu'il s'agit de lutter contre des incendies particulièrement dangereux.

Informations connexes