Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une innovation dans les technologies des lances à incendie

Un nouveau procédé de fabrication réduit les défauts des tuyaux utilisés par les pompiers. Il s'agit d'un nouveau mélange de caoutchouc et d'un procédé de vulcanisation en continu qui réduira le coût de production et permettra de fabriquer des tuyaux plus longs.
Une innovation dans les technologies des lances à incendie
Les lances à incendie sont parmi les équipements les plus importants des pompiers, qui doivent pouvoir compter sur elles dans les conditions les plus extrêmes. Leur vie, comme celle des personnes qu'ils protègent, dépendent de la fiabilité et de la longévité de leur équipement.

En cas de feu de forêt ou d'accident industriel de grande envergure, les tuyaux sont souvent déroulés sur plusieurs kilomètres sur des cailloux, un sol accidenté ou des nappes de substances chimiques. Pour l'instant, la longueur maximale des tuyaux est d'environ 200mètres, ce qui oblige à en brancher plusieurs de bout en bout. Le tuyau est alors plus lourd, moins facile à manipuler et la pression d'eau est plus faible.

La longueur de tuyau est limitée car la vulcanisation du caoutchouc exige une table assez longue pour y poser toute la longueur du tuyau, sans le plier. Une autre difficulté résulte des impuretés contenues dans le mélange de caoutchouc et du processus de vulcanisation par vapeur qui provoquent souvent l'apparition de défauts à la surface du tuyau. Le taux de rejet du produit dans le secteur, d'environ 30%, augmente considérablement le coût du tuyau.

Le projet FOIRCEV s'est attaqué à ces problèmes, recrutant des fabricants et des chercheurs de plusieurs pays pour analyser les effets de diverses matières premières et paramètres de mélange, afin de mettre au point une nouvelle formule optimisée de caoutchouc.

Les chercheurs ont associé des fours à infrarouge et micro-onde, mettant au point un nouveau procédé de vulcanisation en continu du tuyau, à sa sortie de la machine d'extrusion. Ceci permet de produire n'importe quelle longueur de tuyau et améliore l'uniformité du caoutchouc.

Ces innovations, en particulier la capacité de produire des tuyaux de n'importe quelle longueur, donneront aux fabricants européens une longueur d'avance sur leurs concurrents dans le monde. Avec un marché mondial de 100 millions d'euros par an, FOIRCEV sera très bénéfique pour l'économie européenne.

Informations connexes