Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Sécuriser les chemins de fer

Les trains et les gares peuvent faire l'objet d'actes de vandalisme et de suicides. De nouvelles mesures devraient permettre d'éviter ces accidents et tragédies tout en renforçant la sécurité et la ponctualité des trains.
Sécuriser les chemins de fer
Des vandales aux tentatives de suicide, les infrastructures ferroviaires sont souvent la cible de personnes cherchant à attirer l'attention ou qui sont plus simplement malheureuses. Ces actes peuvent sérieusement perturber le service pour des milliers de voyageurs et entraîner des retards importants. Le projet RESTRAIL (Reduction of suicides and trespasses on railway property), financé par l'UE, a été mis en place afin de réduire la survenue de tels actes sur les terrains appartenant aux chemins de fer. Les outils développés par le projet ont été évalués comme les meilleures mesures de prévention et de réduction des actes de vandalisme et de suicide.

Pour atteindre ces objectifs, le projet a recherché les meilleures pratiques ainsi que les données de recherche dans le monde entier, analysé les facteurs influençant ces actes et étudié leurs conséquences. Il a étudié les contre-mesures actuelles pour développer de nouvelles méthodes qui permettront de gérer ces situations et pour formuler un ensemble de recommandations et de directives en la matière.

Réunissant des experts de l'industrie ferroviaire, des services de police et de secours, du monde universitaire et des médias, le projet a créé une boîte à outils en ligne destinée à aider les autorités à réduire les tentatives de suicides et les intrusions sur la propriété des chemins de fer. À ce jour, l'équipe du projet a compilé et analysé d'importantes données relatives aux suicides sur les voies ferrées et accidents liés aux intrusions, et identifié les mesures qui permettront de les réduire.

L'équipe du projet a notamment développé des outils et méthodes basés sur les mesures «douces» (par média interposé) et «dures» (solutions techniques) les plus efficaces. Des campagnes de sensibilisation aux mesures de dissuasion de haute technologie, le secteur ferroviaire pourrait également contribuer à réduire ces incidents et à rationaliser son exploitation.

En donnant aux décideurs politiques du secteur ferroviaire les outils nécessaires pour réduire les suicides et les intrusions, le projet contribuera à améliorer la sécurité et la fiabilité des transports ferroviaires.

Informations connexes

Thèmes

Transport

Mots-clés

Chemins de fer, vandalisme, tentative de suicide, entrée non autorisée, industrie du rail