Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Évaluer la capacité du Stévia en tant que complément dans les cultures de tabac

Les réformes récentes dans l'industrie du tabac ont réduit les marges bénéficiaires des producteurs européens de tabac. De nouvelles recherches se sont penchées sur une culture de substitution, le Stevia rebaudiana, pour augmenter les revenus des exploitants de tabac.
Évaluer la capacité du Stévia en tant que complément dans les cultures de tabac
On utilise depuis des siècles le S. rebaudiana et d'autres espèces de Stévia comme agent édulcorant. Il s'agit également d'un puissant antioxydant aujourd'hui largement utilisé comme substitut du sucre au Japon.

Le projet 'Diversification for tobacco growing farms by the alternative crop Stevia rebaudiana Bertoni' (DIVAS) financé par l'UE a testé la viabilité du Stévia en tant que culture complémentaire pour les exploitations de tabac. L'équipe a mené des recherches quant aux aspects économiques et scientifiques de la culture de S. rebaudiana ainsi que des études de marché.

Les scientifiques du projet DIVAS ont tout d'abord fait pousser différentes souches dans le cadre d'essais sur le terrain. Ils ont constaté que le S. rebaudiana n'est pas exigeant en termes d'approvisionnement en eau ou de modification du sol, ce qui en fait une culture robuste nécessitant peu d'entretien. Une analyse chimique approfondie a également aidé les chercheurs à choisir une souche au contenu satisfaisant en sucres et en antioxydants.

Une étude de marché a ensuite été menée pour évaluer les différentes variétés de S. rebaudiana en termes de goût et d'utilité pour les sociétés. Certaines souches, don’t le goût est agréable, ont des notes de réglisse, de menthol ou d'amertume. La plupart des entreprises alimentaires ont répondu qu'elles envisageraient d'utiliser la poudre de S. rebaudiana comme substitut du sucre.

DIVAS étudie actuellement les restrictions juridiques et réglementaires à l'introduction du S. rebaudiana comme additif alimentaire. Les résultats du projet devraient offrir aux producteurs de tabac une solution de substitution intéressante leur permettant d'augmenter leurs revenus.

Informations connexes