Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MEDIAACT — Résultat en bref

Project ID: 244147
Financé au titre de: FP7-SSH

Responsabiliser les médias

Comment les sociétés européennes peuvent-elles s'assurer de l'équilibre entre liberté et responsabilité des médias? Une étude de l'UE a étudié la question et effectué des recommandations sur les politiques à suivre.
Responsabiliser les médias
Les médias peuvent jouer un rôle social important; cependant, ils représentent également un pouvoir considérable qui n'est pas toujours utilisé de manière responsable. Pour étudier cette question, le projet 'Media accountability and transparency in Europe' (MEDIAACT), financé par l'UE, a rassemblé 11 partenaires européens et un partenaire en Jordanie. Il a reçu un financement de l'UE s'élevant environ à 1,5 millions d'euros et s'est déroulé sur 3 ans et demi à partir de février 2010. Le projet visait à fournir une analyse basée sur des preuves de la responsabilité des médias, à développer la liberté de la presse et à maintenir les normes, ainsi qu'à fournir des recommandations sur les politiques à suivre.

Les objectifs du projet étaient de trois ordres. Les chercheurs visaient à évaluer les instruments de responsabilisation des médias comme prérequis pour le débat. Le projet MEDIAACT avait également prévu de comparer l'impact des instruments de responsabilisation des médias dans diverses cultures européennes et à l'étranger. Les objectifs en termes de politiques pour l'UE doivent être développés, avec des incitations pour une participation active des acteurs du monde des médias.

La première phase de la recherche a inclus des études sur l'état actuel de l'autorégulation des médias et des structures de responsabilisation des médias, dans chacun des pays participants. La phase deux a inclus des entretiens qualitatifs avec environ 90 experts américains, arabes et européens sur la responsabilisation des médias en ligne. Ces entretiens visaient à déterminer l'impact d'Internet et des réseaux sociaux sur l'autorégulation et la responsabilisation. La troisième phase a consisté en une enquête auprès de 1 762 journalistes sur leurs attitudes vis-à-vis de l'autorégulation des médias. Il s'agissait de la première enquête de ce type jamais conduite.

Le projet a présenté ses conclusions et recommandations dans 20 domaines de recherche. Les journalistes européens s'opposent fondamentalement à la régulation étatique, qui constitue selon eux la porte ouverte aux abus. Cependant, ils pensent également que les instruments actuels de responsabilisation ne sont pas adéquats. Le projet MEDIAACT propose un système incorporant des incitations à investir dans la responsabilisation destinées aux agences de médias, ainsi que des sanctions pour les abus.

Les résultats du projet MEDIAACT ont été disséminés auprès d'un ensemble de parties prenantes afin d'encourager le débat. Cela a été fait par le biais de conférences, d'articles dans des revues et de livres. Les membres du projet ont également développé un ensemble d'outils pour impliquer les acteurs des médias, les décideurs politiques, les enseignants en journalisme et le public. Ceux-ci sont disponibles via le site web du projet.

Le projet MEDIAACT a atteint ses objectifs d'étude des pratiques et des mécanismes de responsabilisation des médias en Europe. Les résultats contribueront à approfondir le débat sur le sujet, ce qui permettra aux médias de mieux jouer leur rôle.

Informations connexes