Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des méthodes optimisées de réduction des risques en temps réel, pour protéger les personnes et les infrastructures contre les séismes

Un projet de l'UE a conçu un système probabiliste pluriel pour prévoir les séismes, afin de contribuer à protéger les villes d'Europe, leurs habitants et les infrastructures
Des méthodes optimisées de réduction des risques en temps réel, pour protéger les personnes et les infrastructures contre les séismes
Beaucoup de villes d'Europe, surtout celles qui sont des centres historiques, pourraient souffrit grandement en cas de séismes. La vie des gens serait en danger, tout comme leurs moyens d'existence. L'atténuation en temps réel du risque sismique, consistant à réduire la vulnérabilité et l'exposition, pourrait contribuer à protéger les villes vulnérables.

Dans ce contexte, le projet REAKT (Strategies and tools for real time earthquake risk reduction), financé par l'UE, s'est attaché à développer les méthodes d'atténuation en temps réel du risque sismique, ainsi que leur capacité à protéger les gens, les constructions et les infrastructures.

Les partenaires du projet ont tenu compte des conditions qui encouragent ou contrarient l'application de méthodes de prévision sismique à court terme et d'avertissement précoce. Ils ont identifié les problèmes scientifiques et réglementaires qui devront être gérés dans les recherches qui viennent.

De fait, le projet REAKT a conçu une procédure pour intégrer l'usage des données dans les modèles de prévision opérationnelle, les avertissements précoces et les systèmes d'alerte rapide. Les chercheurs ont amélioré la compréhension de la dynamique des méthodes sismiques et des phénomènes transitoires comme les variations de contraintes, la pression dans les pores et le taux de libération sismique, ce qui leur a permis de rendre plus fiables la prévision opérationnelle et les avertissements précoces.

La clé du succès de REAKT a été de considérer les performances du système du point de vue de l'utilisateur. Pour cela, l'équipe a collaboré étroitement avec plusieurs acteurs essentiels, comme des représentants de la protection civile et des systèmes ferroviaires, des autorités portuaires, des hôpitaux et des institutions d'enseignement. Ils ont contribué à évaluer et à optimiser les procédures d'avertissement précoce et d'évaluation du risque en temps réel, conçues pour réduire le risque sismique dans divers secteurs, infrastructures et structures stratégiques.

Les chercheurs ont aussi rédigé des propositions pour la prise de décision, basées sur des protocoles d'échange de données et l'évaluation des performances, et appliqué des directives pour divers secteurs et utilisateurs, qui seront utiles pour des analyses avantages/coût.

Le projet a publié environ 90 articles dans des revues à comité de lecture, et organisé 170 présentation orales ou par affiches, lors de rencontres internationales.

Le projet REAKT a proposé aux décideurs politiques et aux autorités des méthodes plus efficaces d'atténuation du risque sismique en temps réel. Ils sont ainsi mieux à même de protéger les personnes et les villes contre les tremblements de terre.

Informations connexes

Mots-clés

Réduction des risques, séismes, risque sismique, atténuation des risques, avertissement précoce, prévision opérationnelle, prise de décision