Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ESTERA — Résultat en bref

Project ID: 278268
Financé au titre de: FP7-JTI

Contrôler intelligemment du flux d'air dans les ailes d'avion

Des scientifiques financés par l'UE ont mis au point un nouveau dispositif intelligent de contrôle du flux d'air à la surface de l'aile en vue d'améliorer l'efficacité de la portance. La technologie devrait réduire la trainée, la consommation de carburant et les émissions, ainsi que les coûts d'exploitation.
Contrôler intelligemment du flux d'air dans les ailes d'avion
Le contrôle de flux actif en détectant les conditions et en réagissant à celles-ci de façon intelligente constitue un domaine de recherche important dans l'industrie de l'aéronautique. Afin de poursuivre cet effort, des scientifiques financés par l'UE dans le cadre du projet ESTERA ont mis au point un système de contrôle en boucle fermée (closed-loop control - CLC) pour actionner le contrôle de flux actif sur le bord de fuite de l'aile.

Des simulations numériques ont servi à examiner divers concepts aérodynamiques et techniques de contrôle après l'intégration de capteurs et d'actionneurs sous des conditions opérationnelles définies. Le système CLC définitif a été conçu pour contrôler le flux sur la surface du volet supérieur durant la déflexion et la rétraction. Ce résultat a été obtenu avec un système de soufflerie d'air situé au niveau du bord de fuite de la partie principale de l'aile. Il a utilisé des vannes électromagnétiques comme actionneurs fluidiques et la pression sur le bord de fuite du volet comme paramètre de contrôle. Des essais expérimentaux en soufflerie, validés par rapport aux simulations numériques, ont confirmé l'amélioration du coefficient aérodynamique de portance. En outre, le système CLC a passé avec succès tous les tests environnementaux.

La commercialisation de la technologie ESTERA devrait diminuer de manière conséquente l'impact du transport aérien sur l'environnement par une réduction de la consommation de carburant et des émissions. Les coûts de transport réduits résultant de la baisse de la consommation de carburant stimuleront également la position compétitive de l'industrie aérospatiale de l'UE sur le marché mondial.

Informations connexes