Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des robots pour améliorer la maintenance industrielle

Dans le cas de grands sites industriels, les opérations routinières d'inspection et de maintenance peuvent être tout sauf de la routine. Un projet de l'UE a conçu un système robotisé autonome pour protéger l'investissement en capital et favoriser la sécurité du personnel.
Des robots pour améliorer la maintenance industrielle
Quelle que soit la taille d'un site industriel, il est important qu'il bénéficie d'une maintenance efficace. Et c'est encore plus vrai pour les environnements où l'investissement en capital est considérable, et où la sécurité des opérateurs et des inspecteurs peut poser problème.

Le projet MAINBOT (Mobile robots for inspection and maintenance activities in extensive industrial plants), financé par l'UE, a adapté des plates-formes mobiles à roues et des robots grimpeurs, intégrant plusieurs techniques de détection robotisées, en vue d'inspecter de manière autonome des équipements dans de très grandes usines. Il a pour cela mis au point des prototypes de robots au sol ou grimpeurs, afin de vérifier les équipements disposés horizontalement ou verticalement.

Les partenaires ont défini six opérations et mis au point les solutions adaptées. Il s'agissait de la détection ou de la mesure de la réflectivité de miroirs, des fuites de liquide caloporteur, de la dégradation des revêtements, des miroirs brisés, du manque de dépression dans les tubes collecteurs, et de la corrosion et des fissures. Par rapport à ces opérations, les chercheurs ont défini les exigences des systèmes robotisés en matière de sûreté et de fiabilité.

Le projet MAINBOT a développé des environnements de simulation ainsi que deux maquettes pour les tests. La maquette pour le sol a permis d'estimer les performances des algorithmes de navigation et de manipulation, et la maquette verticale a servi à évaluer les méthodes de grimper et de positionnement du capteur pour le robot grimpeur. Les deux systèmes ont été adaptés en fonction des caractéristiques requises. Plusieurs techniques d'inspection ont été perfectionnées.

Les prototypes robotisés finaux ont été validés dans le cadre de deux centrales solaires thermiques.

Grâce aux travaux de MAINBOT, les secteurs qui requièrent de lourds investissements en capital peuvent mieux gérer les problèmes de maintenance particuliers aux grandes installations. L'amélioration de l'efficacité des sites de production devrait bénéficier au secteur industriel européen.

Informations connexes

Mots-clés

Robots, inspection et maintenance, investissement en capital, usines industrielles, détection robotisée