Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le criblage cellulaire pour les sociétés biopharmaceutiques

Accélérer les processus de développement pharmaceutique pourrait considérablement réduire la période nécessaire à la commercialisation d'un produit. Un consortium européen œuvre au développement d'un prototype de criblage cellulaire pouvant être intégré dans divers processus biopharmaceutiques.
Le criblage cellulaire pour les sociétés biopharmaceutiques
La production pharmaceutique d'agents réactifs thérapeutiques exploite généralement les cellules vivantes qui secrètent des protéines recombinantes ou des anticorps monoclonaux. Ce processus requiert une sélection rigoureuse des cellules secrétant des niveaux importants de protéines de haute qualité. L'identification des lignées cellulaires capables de produire des titrages à haute teneur en protéines représente une étape majeure pour les sociétés biopharmaceutiques, mais c'est aussi l'une de leurs plus grandes difficultés.

Grâce à l'enveloppe européenne, les chercheurs du projet PM-CELL («Development of a rapid cellular characterisation technology for use in the biopharmaceutical industry») ont mis au point la technologie permettant une caractérisation rapide des lignées cellulaires. L'idée consiste à concevoir un système qui peut être utilisé pour prédire une performance cellulaire optimale dans plusieurs processus biologiques pertinents du point de vue industriel.

Les membres du projet ont ainsi mis au point une méthode de modélisation exploitant une croissance propre à un produit chimique. Le modèle ainsi mis au point a permis de prévoir si les clones étaient favorables ou non au développement avec une précision de 85 %. Les «empreintes» relatives à la croissance ont été très différentes pour les lignées cellulaires particulières. Ces empreintes ont permis d'identifier les clones avec une précision de 100 % lors du premier passage, avec une précision de 100 % au 3e passage et avec une précision de 89 % au 4e passage.

Le projet PM-CELL a ainsi produit la technologie autorisant la création rapide d'une empreinte de croissance et de productivité. Les scientifiques peuvent désormais prévoir la croissance cellulaire et le titrage maximal. La technologie ainsi mise au point peut rivaliser avec les bioréacteurs traditionnels compacts et l'identification génétique des lignées cellulaires. Le développement des tests de dépistage rapides et plus rentables pour le secteur biopharmaceutique a donné lieu à trois demandes de brevet.

L'impact du projet PM-CELL devrait être multiple. La caractérisation et la sélection des lignées cellulaires à haut rendement représentent une étape majeure pour des procédés de fabrication industriels efficaces. La technologie mise au point pourra ainsi accélérer la sélection cellulaire à raison de 33 %. Le passage des recherches à une production de médicaments efficace s'avérera un avantage en termes de soins de santé.

Informations connexes

Mots-clés

Criblage cellulaire, sociétés biopharmaceutiques, protéines recombinantes, anticorps monoclonaux, caractérisation cellulaire