Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Créer de meilleurs réseaux

Aujourd'hui, les réseaux font tout fonctionner, mais nous ne connaissons pas encore les mathématiques fondamentales nécessaires pour les optimiser. Une étude de l'UE porte sur cette question.
Créer de meilleurs réseaux
Le monde moderne dépend de plus en plus de divers types de réseaux. Tous sont constitués de nœuds et de liens, mais il reste encore beaucoup à découvrir concernant les manières les plus efficaces de les connecter. Cela constitue un sujet pratique d'importance car la vie moderne exige des puissances de traitement de données énormes et le traitement parallèle constitue un moyen de les atteindre. À cet égard, les concepts de la théorie des réseaux, appelée topologie des réseaux, sont extrêmement utiles.

En général, un réseau fonctionne mieux si ses nœuds ne sont pas connectés à un trop grand nombre d'autres nœuds, si la distance maximum entre deux nœuds est faible et si tous les nœuds se comportent de la même façon. Cependant, des contraintes de budget ou d'autres réalités s'imposent parfois dans la conception des réseaux. Un projet financé par l'UE intitulé 'Optimal interconnection networks' (OPTIMAL NETWORKS) étudie les facteurs mathématiques théoriques qui influencent la topologie des réseaux à l'aide de la théorie des graphes (diagrammes de réseaux).

Un objectif du projet était d'étudier le problème mathématique qui consiste à créer les plus grands graphes possibles pour des paramètres donnés, et de déterminer la limite supérieure du plus grand nombre possible de nœuds dans les réseaux, pour un certain nombre de connexions par nœud. Sauf dans quelques cas, la taille des graphes optimaux restent pour l'essentiel inconnue.

La recherche conduite dans le cadre du projet OPTIMAL NETWORKS vise à déterminer de nouveaux graphes optimaux, à révéler leurs structures sous-jacentes et à analyser leurs propriétés exploitables. En fin de compte, l'objectif est d'améliorer les limites de performance d'un réseau donné, ce qui a été le cas pendant la période de référence. Ces résultats significatifs ont été publiés dans sept articles dans des revues à comité de lecture; plusieurs autres articles sont sous presse ou ont été soumis. Un autre objectif de ce projet était de mettre en place une collaboration continue avec d'autres groupes d'études, ce qui a également été réalisé. Cela a abouti à des projets de collaboration.

Les résultats du projet permettront une extension des théories concernées, ainsi qu'une amélioration des méthodes pratiques et des performances des réseaux.

Informations connexes