Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un équipement pour optimiser la gazéification de la biomasse

La production d'hydrogène et de biogaz au moyen de la gazéification de la biomasse et des déchets organiques constitue une solution prometteuse pour remplacer les combustibles fossiles pour la production d'énergie et de chaleur. Un récent projet financé par l'UE a mis au point un instrument capable d'analyser les processus de gazéification de la biomasse et des déchets organiques sur une plage de températures et de pression étendue.
Un équipement pour optimiser la gazéification de la biomasse
Les procédés de gazéification, qui se produisent généralement à des températures et des pressions élevées, impliquent des mécanismes de traitement différents selon le type de biomasse ou de déchet organique. Ceci justifie la nécessité de disposer d'un équipement pour contribuer à concevoir, optimiser et contrôler ces procédés.

Le projet 'Universal gasification process analyser for bio mass and organic waste treatment' (GASPRO-BIO-WASTE) a donc été créé. Le consortium du projet se composait de plusieurs petites et moyennes entreprises (PME) bénéficiant d'une expertise en matière de mise au point, de production et de commercialisation des technologies de mesure et de conversion de la biomasse. Trois partenaires de recherche et de développement technologique (RDT) ont contribué à faire progresser l’expertise, les capacités et l'instrumentation.

Une série de capteurs de concentration à haute température in situ capables de mesurer diverses propriétés des biogaz produits, notamment la conductivité thermique et la capacité thermique, ont été mis au point. Une unité d'étalonnage de capteurs à haute température fonctionne également comme un étalonneur pour les capteurs sur une plage de températures étendue.

Les capteurs font partie de l'analyseur du procédé de gazéification universel en laboratoire ainsi que d'un analyseur gravimétrique et d'une raffinerie de gaz. L'analyseur gravimétrique peut déterminer les taux de réaction en fonction de la durée des procédés de gazéification dans des conditions semblables à la réalité. L'unité de raffinerie teste différents types de traitements de gaz pour vérifier leur capacité à réduire ou à éliminer les composants dangereux du gaz avant d'entrer dans le générateur d'énergie.

Les données de mesure, générées pendant et après le projet, sont utiles à des fins d'optimisation. Ces procédés de gazéification optimisés devraient fournir des processus de production d'énergie et de chaleur qui respectent l'environnement ainsi que de l'énergie stable et renouvelable.

Informations connexes