Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un instrument d'amélioration de la qualité du maltage

L'industrie européenne globale de l'orge de brasserie représente, de la culture de l'orge à la production et distribution de la bière, plus de 70% des ventes mondiales de malt. L'Europe est également le premier producteur de bière, une industrie en croissance continue.
Un instrument d'amélioration de la qualité du maltage
Le contrôle de la qualité du maltage (MQ) est un processus chronophage, fastidieux et sujet aux erreurs. Il est donc difficile d'obtenir un outil de MQ en temps réel destiné aux champs, coopératives, malteries et brasseries. Le projet de trois ans OPTIMALT, financé par l'UE, a été initié pour relever ce défi.

Pour définir les spécifications industrielles, il fallait d'abord déterminer les besoins technologiques des cultivateurs d'orge et des malteurs. 46 échantillons différents d'orge ont été collectés, à travers l'Europe, avant d'être testés et étalonnés. OPTIMALT a étudié différentes techniques de contrôle par spectroscopie optique telles que la spectroscopie dans le proche infrarouge (NIRS), les systèmes de vision automatisée, la spectroscopie Raman et la spectroscopie photo-acoustique infrarouge à transformée de Fourier (FTIR-PAS). Leur aptitude à prévoir les paramètres de QM a été évaluée dans des applications à différents systèmes optiques pour les cultivateurs d'orge et les malteurs.

Sur la base des résultats des analyses de laboratoire, la NIRS a été sélectionnée pour l'évaluation de la qualité des grains d'orge et d'autres paramètres MQ. Ce choix a mené au développement d'une version de banc d'essai d'un système NIRS en ligne permettant aux récolteurs de mesurer la teneur en protéines de l'orge. Le projet OPTIMALT a également développé une unité de germination utilisant, pour l'analyse, une unité de vision mécanique automatisée.

Les bons résultats ont permis le développement de trois systèmes prototypes pré-compétitifs, à savoir l'unité de récolte OPTIMALT, l'unité de germination OPTIMALT ainsi que le système de spectroscopie OPTIMALT. Ces outils de MQ ont été validés dans des malteries, dans un laboratoire et dans une ferme. Ces systèmes optiques ne se contentent pas de détecter, dans les échantillons d'orge et de malt, les paramètres traditionnels, tels que les protéines et l'humidité, mais également d'autres éléments tels que les acides aminés.

Les résultats du projet ont été divulgués dans des communiqués de presse et lors de participations à des salons et conférences. Le développement et la mise à l'essai de systèmes commerciaux en temps réel capables de surveiller rapidement et de manière fiable et rentable les paramètres de MQ assureront une qualité constante des produits et donc une meilleure confiance de la part des consommateurs. L'aptitude à sélectionner et utiliser uniquement du malt de bonne qualité dans toute la chaîne de production d'orge de brasserie permettra de consommer moins d'énergie et de réduire les pertes matérielles et d'augmenter, ainsi, la productivité. L'employabilité et l'économie européennes seront stimulées par la commercialisation des systèmes OPTIMALT.

Informations connexes