Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La sécurité et la confidentialité? Désormais, les deux peuvent aller de pair

L'identification et l'authentification en ligne contribuent à la sécurité des transactions sur Internet, mais elles ont aussi des conséquences sur votre vie privée. Révéler plus d'informations personnelles que nécessaire pour vous connecter au site web de votre banque, par exemple, peut simplifier la sécurité de la banque malheureusement au détriment de votre confidentialité. Désormais, grâce au projet ABC4Trust (Attribute-based Credentials for Trust), financé par l'UE, il existe une nouvelle approche qui préserve la sécurité des systèmes et protège votre identité.
La sécurité et la confidentialité? Désormais, les deux peuvent aller de pair
L'équipe de recherche du projet ABC4Trust teste cette technologie auprès des jeunes, souvent considérés comme étant moins prudents avec leur sécurité en ligne. Mais «la vérité est tout autre», déclare le professeur et docteur Kai Rannenberg , coordinateur du projet ABC4Trust, «les participants étaient très intéressés de savoir quelles étaient les données à caractère personnel qu'ils révèlent et comment ils peuvent les contrôler. Les étudiants universitaires estiment spécialement que les systèmes d'accès basés sur les attributs (Attribute-based Credentials, ABC) peuvent les aider à gérer leur identité en ligne et leur permettre d'utiliser les services Internet tout en préservant leur identité».

Par exemple, à l'école secondaire de Norrtullskolan à Söderhamn en Suède, les élèves peuvent accéder en ligne à des services d'orientation et de conseil. Cependant et jusqu'à récemment, les élèves ne pouvaient accéder à ces services en utilisant un pseudonyme: ils devaient s'identifier par leur nom pour que l'école puisse vérifier s'ils étaient autorisés à les utiliser.

Mais dans le cadre du système pilote ABC4Trust, chaque élève reçoit une série de certificats numériques qui valident des informations comme leur statut d'inscription, leur date de naissance, etc. Les élèves peuvent ainsi bénéficier à la fois de la sécurité et du respect de l'identité. Au lieu d'être obligés de révéler leur identité complète lorsqu'ils utilisent le service d'orientation et de conseil, ils peuvent simplement utiliser l'un des certificats qui vérifie au moyen d'un pseudonyme s'ils sont inscrits à l'école.

Un autre pilote développé au Computer Technology Institute and Press «Diophantus» et testé à l'université de Patras en Grèce, permet aux étudiants de donner anonymement leur opinion sur les cours et les professeurs, tout en s'assurant que seuls les étudiants inscrits participent aux sondages.

Le professeur Rannenberg déclare: «Nos études auprès des utilisateurs ont montré que les élèves, leurs parents et les étudiants universitaires sont heureux d'avoir à donner moins d'informations à caractère personnel pour accéder aux services et donner leur avis. En outre, les autorités respectives sont satisfaites des projets pilotes et du retour d'informations; dans un futur proche, nous pensons que plus de services publics européens et d'autres organisations passeront au système Privacy-ABC.»

Les utilisateurs veulent la confidentialité, les organisations veulent la sécurité

Selon une étude récente d'Ovum, un cabinet d'études de marché, 68 % des citoyens de l'UE aimeraient pouvoir empêcher que leurs données personnelles soient suivies. Dans un discours prononcé en mai dernier , la commissaire Neelie Kroes soulignait qu'il était essentiel que les entreprises de l'UE «montrent aux citoyens qu'aller en ligne n'est pas seulement pratique, mais également fiable... Avec des systèmes et des réseaux sécurisés, je pense que nous pouvons établir cette confiance.»

De nouvelles méthodes de gestion d'identité en ligne, qui renforcent la protection de l'identité tout en préservant la sécurité, sont désormais une priorité absolue pour les entreprises comme pour les citoyens. C'est exactement ce que le projet ABC4Trust tente de faciliter avec son concept ABC.

ABC4Trust est un projet de 13,05 millions d'euros, dont 8,85 millions ont été financés par le septième programme-cadre 7e PC de l'Union européenne . Le consortium international et pluridisciplinaire d'ABC4Trust est dirigé par la Johann Wolfgang Goethe-Universität de Francfort-sur-le-Main en Allemagne, et est constitué de 11 partenaires originaires de 7 pays. Le projet ABC4Trust a été lancé en novembre pour une durée de 4 ans et quatre mois.

Informations connexes