Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La biomasse stimule la bioéconomie européenne

Dernière mise à jour le: 2017-01-16
L'UE soutient de manière importante la croissance et le développement d'une bioéconomie européenne durable, dont un des composants principaux serait une utilisation accrue de la biomasse; c'est-à-dire de la matière organique utilisée pour produire des produits chimiques, des matériaux, de l'énergie, des médicaments, et de nombreux autres produits durables et innovants. Ce passage à la biomasse est soutenu par des efforts de R&D substantiels au titre du 7e PC et d'Horizon 2020.
La biomasse stimule la bioéconomie européenne
Augmenter la production et la mobilisation de la biomasse peut présenter de nombreux avantages pour l'économie de l'UE et la société en général. Cela inclut les contributions à la lutte de l'UE contre le changement climatique, garantissant aux Européens (et au monde entier) la sécurité alimentaire, les composantes de matières premières inédites et durables, ainsi que l'aide nécessaire à la diversification des sources énergétiques de l'UE. La culture et l'approvisionnement en biomasse profiteront également à la croissance économique de l'UE sur le long terme et représenteront un gisement clé d'emplois nouveaux et hautement qualifiés, le tout dans le contexte plus vaste d'une bioéconomie florissante et vibrante.

Le secteur agricole jouera notamment un rôle crucial pour pouvoir exploiter tout le potentiel de la biomasse. De nombreuses voies prometteuses sont actuellement explorées et soutenues par la Commission européenne, comme le développement de cultures industrielles sur des terres marginales, de nouvelles méthodes étant mises au point en matière de diversification des cultures, et d'intensification des cultures polyvalentes (fournissant à la fois des produits alimentaires et non-alimentaires).

Sur un plan général, ces efforts devraient fournir au secteur agricole les connaissances et l'expertise nécessaires pour soutenir des stratégies résilientes et efficaces en ressources, et proposer des solutions de production intensive de biomasse qui ne remettent pas en cause les objectifs de durabilité ou les écosystèmes locaux.

Ce CORDIS Results Pack se concentre donc sur huit projets financés par l'UE qui ont ouvert la voie à l'intégration de nouvelles solutions de biomasse dans la bioéconomie européenne au sens plus large.

Les projets sélectionnés comptent EUROPRUNING, qui a mis au point une chaîne de valeur énergétique de l'élagage réellement innovante et le projet ITAKA qui a utilisé l'huile de cameline pour produire un biocombustible commercial durable qui devrait apporter une source d'énergie à différents secteurs en plus de l'industrie aéronautique. Entre-temps, le projet GRASSMARGINS a identifié les graminées vivaces les plus adaptées à la production de biomasse lors d'une culture sur des terres marginales non-arables, tandis que le consortium OPTIMA a cultivé des graminées vivaces à rendement élevé capables de servir de sources de nombreux bioproduits intéressants.
2017-01-13
L'amélioration de la logistique pour les cultures bioénergétiques en Europe.
Un projet financé par l'UE a travaillé sur l'amélioration de la logistique de la biomasse pour la production d'énergie, depuis la récolte jusqu'au transport et au stockage, afin de...
2017-01-13
La création d'un chanvre amélioré
Des chercheurs de l'UE développent de nouvelles variétés de chanvre capables d'approvisionner un bioraffinage innovant et pouvant être utilisées comme une alternative durable au coton.
2017-01-13
Semer des graines pour le marché des biomatériaux
Des chercheurs financés par l'UE ont découvert que les plants de peuplier et de tabac peuvent constituer une matière première efficace pour toute une série de bioproduits, tels que...
2017-01-13
Exploiter le potentiel des graminées vivaces pour les bioproduits
Des chercheurs financés par l'UE ont cultivé sur des terres agricoles marginales des graminées vivaces à haut rendement pouvant être utilisées pour produire de nouveaux bioproduits...
2017-01-13
Cultiver les graminées sur les terres marginales pour rentabiliser les cultures de biomasse
Dans le cadre du projet GRASSMARGINS, des chercheurs de l'UE ont identifié les meilleures graminées vivaces à cultiver pour la biomasse sur des terres marginales non arables. Grâce...
2017-01-13
Tirer un meilleur parti de Miscanthus
Le projet OPTIMISC, financé par l'UE, est destiné à étudier et améliorer le potentiel de l'herbe Miscanthus pour la production de biomasse. Grâce à des tests poussés en laboratoire...
2017-01-13
La chaîne de valeur énergétique de l'élagage donne un important coup de pouce à la bioéconomie européenne
Le projet EUROPRUNING, financé par l'UE, a mis au point une véritable chaîne de valeur énergétique de l'élagage basée sur de nouvelles techniques et l'élimination des obstacles qui...