Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Ecoles de la deuxième chance - combattre l'échec scolaire et l'exclusion sociale

Mme Edith Cresson, commissaire européen en charge de la recherche, de l'éducation et de la formation professionnelle, a récemment exposé les grandes lignes du projet des "écoles de la deuxième chance" qui vise à abaisser le taux de d'échec scolaire et l'exclusion sociale qui e...
Mme Edith Cresson, commissaire européen en charge de la recherche, de l'éducation et de la formation professionnelle, a récemment exposé les grandes lignes du projet des "écoles de la deuxième chance" qui vise à abaisser le taux de d'échec scolaire et l'exclusion sociale qui en découle. Elle s'adressait à une conférence sur la diversité culturelle et l'intégration sociale, organisée par Eurocités, un organisme représentant les principales grandes villes européennes, à Turin le 11 avril 1996.

L'échec scolaire, qui frappe généralement les milieux les plus défavorisés de la société, est le premier pas vers une exclusion sociale, qui est souvent irrémédiable, a rappelé le commissaire. Le sens du projet d'"écoles de la deuxième chance" est de s'adresser aux groupes les plus menacés par l'exclusion sociale, et de leur offrir une deuxième chance de compléter leur éducation. Le projet suit l'une des principales lignes d'action proposées par le Livre blanc sur l'éducation et la formation, approuvé par la Commission en novembre 1995.

Le projet prévoit l'implantation d'"écoles de la deuxième chance" dans les Etats membres, avec à la fois un soutien financier communautaire et le concours actif des autorités locales. Le projet le plus avancé à ce jour se situe à Marseille, où la ville, la région et le département ont apporté leur soutien à la construction d'une telle école.


Source: Commission européenne, DG XIII
DE EN

Informations connexes