Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des outils de nanotechnologie ouvrent la voie à la commercialisation d'un nombre croissant d'appareils électroniques miniatures

De nouvelles méthodes de production à grande échelle de condensateurs ultra miniaturisés pourraient déboucher sur des innovations dans des secteurs allant des appareils médicaux à l'aéronautique.

Le développement de composants électroniques extrêmement miniaturisés exige d'utiliser des condensateurs de très petite taille. Le projet PICS, financé pour deux ans par l'UE, a mis au point des outils qui devraient bientôt permettre de produire à grande échelle des condensateurs 3D haute densité intégrés sur silicium. Les PME pourront ainsi tirer parti de la demande de plusieurs secteurs pour des appareils électroniques haute performance miniaturisés. Les condensateurs sont utilisés dans les composants électroniques. Leur rôle est de transmettre le courant depuis une source (comme la batterie), à la tension adéquate, afin que le composant puisse assurer ses différentes fonctions. En outre, ils protègent les composants électroniques contre les sautes de tension. La demande est de plus en plus importante dans de nombreux secteurs à valeur élevée et en forte croissance, comme la médecine, l'automobile, l'électronique personnelle et l'aéronautique, pour des applications utilisant des capteurs évolués et miniaturisés. Ces utilisations exigent de réaliser des modules électroniques en accordant la même importance à la taille, à la fiabilité et aux performances. Le principal objectif à long terme du projet, achevé fin août 2015, était de créer une solution industrielle économique pour réaliser des condensateurs ultra miniaturisés. Trois PME ont collaboré avec deux instituts de recherche pour cibler les besoins d'utilisateurs comme les secteurs de l'aéronautique et des appareils médicaux. Ces partenariats ont permis d'atteindre la viabilité financière en centrant les efforts sur la nécessité d'une production de masse. La nanomédecine est un autre secteur qui évolue rapidement: d'abord principalement axée sur la recherche, elle s'oriente vers la fourniture de résultats mesurables et d'avantages pour les patients. Le consortium PICS a cherché à développer des condensateurs intégrés haut de gamme, adaptés aux utilisations médicales et au marché des DRAM (la DRAM est un type de mémoire à accès aléatoire utilisé dans certains appareils électroniques tels que les PC, les smartphones, les lecteurs de musique, les ordinateurs portables, les netbooks et les tablettes). La prochaine étape consistera à exploiter commercialement les innovations de production conçues pendant le projet. Le second objectif à long terme du projet était de soutenir les PME européennes dans un secteur de forte valeur et avec un potentiel de croissance élevé. Les trois PME impliquées dans le projet PICS ont notamment pu étendre leurs contacts dans l'industrie et mieux comprendre les besoins des utilisateurs. Elles ont aussi pu externaliser certaines de leurs recherches afin d'acquérir un savoir-faire technologique de haut niveau qui leur permettra de mieux exploiter leurs découvertes sur le marché. En matière d'innovation technique, le projet a développé des matériaux et des outils innovants de dépôt atomique en couches pour faciliter la production à grande échelle de condensateurs haute densité et haute tension. Le dépôt atomique en couche est une nanotechnologie qui permet de déposer avec une grande précision des membranes ultra minces de seulement quelques nanomètres d'épaisseur. Il présente de nombreux avantages pour le génie des semi-conducteurs. Les outils développés par le consortium PICS permettent d'organiser des structures en 3D. Un nouveau processus de gravure haute précision des nanomatériaux a également été présenté par l'une des PME, en collaboration avec un important institut de recherche. Cette technique pourrait se révéler intéressante par exemple pour l'éclairage à LED et le stockage de données sur supports magnétiques. Pour plus d'informations, veuillez consulter: site web du projet PICS

Pays

France

Articles connexes