Skip to main content

Disassembly of eco-designed helicopter demonstrators

Article Category

Article available in the folowing languages:

De nouvelles méthodes de recyclage pour les pièces d'hélicoptère

Les stratégies de recyclage utilisées par la fabrication de structures haute performance pour les hélicoptères ont des inconvénients économiques et pour l'environnement. Un projet de l'UE a étudié une technique prometteuse de recyclage.

Technologies industrielles

Les matériaux composites thermoplastiques ont un grand potentiel de recyclage, surtout par rapport aux méthodes plus classiques de fabrication utilisant des thermodurcissables. En outre, ils promettent une durée de stockage illimitée, la solidité et une bonne résistance chimique, ce qui réduit les coûts de fabrication et le poids, avec un impact positif pour l'environnement. Le projet DISACOP (Disassembly of eco-designed helicopter demonstrators), financé par l'UE, s'est attaché à explorer le recyclage des pièces d'hélicoptère réalisées via soudage par fusion de thermoplastiques. Les méthodes actuelles ne permettent pas de recycler, réparer ou réutiliser les pièces terminées. Au contraire, DISACOP propose une méthode innovante de recyclage qui utilise le soudage par fusion afin d'assembler les composants et de désassembler des parties entières des structures. Ceci permet de séparer un élément de la structure principale, et de le réutiliser sur un composant réparé. Cette méthode élimine aussi les boulons et les rivets qui maintiennent actuellement les structures des avions, réduisant les coûts et le poids. En outre, le fait de séparer les composants endommagés de ceux qui sont intacts réduit les pertes. Enfin, le chauffage se fait localement avec une quantité minimale d'énergie, et la soudure et la séparation des matériaux composites thermoplastiques ne libère aucune substance toxique. Les activités ont commencé par l'étude des diverses méthodes de chauffage pour le soudage par fusion des matériaux composites thermoplastiques. Les premiers tests conduits visaient à démontrer la procédure de dessoudure et à définir la méthode convenant le mieux au démontage de structures en matériaux composites thermoplastiques. Les chercheurs ont alors étudié en détail le système de chauffage pour cette méthode. Les chercheurs ont conduit des tests sur des éprouvettes et des pièces disponibles, afin de comprendre les effets de la procédure sur des soudures réelles. Ils ont ensuite développé plus avant la technique, à partir des exigences au niveau de l'éprouvette. Les partenaires du projet ont alors appliqué sur des démonstrateurs leur méthode de séparation des composants. Ils ont ainsi déterminé la méthode de chauffage local afin de dessouder les pièces. Le projet DISACOP a démontré les avantages des matériaux composites thermoplastiques par rapport aux matériaux actuellement utilisés. Il a montré que le désassemblage des pièces permettait de les recycler et de les réutiliser. Les avantages économiques et pour l'environnement devraient bénéficier aux constructeurs d'avions, à leurs fournisseurs et à la société.

Mots‑clés

Recyclage, pièces d'hélicoptère, matériaux composites thermoplastiques, démontage, soudage par fusion

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application