Skip to main content

Article Category

Entretien

Article available in the folowing languages:

La réhabilitation à domicile pour les patients atteints de maladies cardiovasculaires

Les patients atteints de maladies cardiovasculaires sont souvent soumis à de longues années de traitement et doivent changer radicalement leur mode de vie. Mais ce qui est probablement le plus difficile dans ce processus est le retour à la maison où les anciennes habitudes son...

Les patients atteints de maladies cardiovasculaires sont souvent soumis à de longues années de traitement et doivent changer radicalement leur mode de vie. Mais ce qui est probablement le plus difficile dans ce processus est le retour à la maison où les anciennes habitudes sont difficiles à perdre. Une nouvelle technologie reposant sur la télédétection pourrait rapidement rendre la vie suivant un accident cardiovasculaire (AVC) beaucoup plus facile. Les maladies cardiovasculaires représentent un vrai fléau pour la société. Non seulement la réhabilitation du patient est difficile, mais le fardeau financier est énorme. D'après les estimations de l'OMS, les maladies cardiovasculaires coûtent à l'UE quelque 196 milliards par an. Et malgré l'investissement public, elles provoquent 46 fois le nombre de décès et 11 fois le fardeau de la maladie causés à la fois par le sida, la tuberculose et le paludisme. Quatre millions de patients meurent chaque année des suites de maladies cardiovasculaires en Europe. Afin de vivre plus longtemps et de réduire, à terme, le fardeau sanitaire et économique que représente la maladie cardiovasculaire pour la société, on encourage les patients à arrêter de fumer, à manger davantage de fruits et de légumes et à accroître l'activité physique, tout en associant cela à une thérapie médicamenteuse et la surveillance régulière de leur tension artérielle. Alors que tout cela est possible en milieu hospitalier, cela est beaucoup plus difficile à la maison où la réadaptation cardiovasculaire axée sur l'exercice physique reste sous-utilisée. Le projet HEARTWAYS (Advanced solutions for supporting cardiac patients in rehabilitation) repose sur l'idée que la mise en application de mesures de performance de qualité, de systèmes de références automatiques, et l'option de réadaptation cardiaque axée sur l'exercice physique à domicile pour certains patients pourrait permettre de réduire le danger de souffrir d'un second AVC plus tard. Le projet, qui devrait se clôturer en septembre, développe des capteurs portables avancés et des algorithmes intelligents pour aider les patients en cours de réadaptation hors des centres médicaux. Juan Pablo Lázaro-Ramos, directeur de R&D de TSB en Espagne et coordinateur du projet, explique la façon dont la nouvelle technologie aidera à surveiller les signes vitaux nécessaires pour le diagnostic, évaluer la performance et le progrès, et permettre un soutien personnalisé à distance en surveillant davantage de patients sans pour autant réduire la qualité des soins. Quels sont les principaux objectifs du projet? Juan Pablo Lázaro-Ramos: HEARTWAYS vise à développer une solution avancée d'informatique modulaire à distance, pour des patients souffrant de maladies cardiovasculaires au début de leur procédure de réadaptation hors d'un centre médical; à domicile par exemple. La technologie est composée: de t-shirts dotés de capteurs portables intégrés pour surveiller la fréquence respiratoire et le rythme cardiaque; d'un ECG et de relevés de pulsioximétrie; des accéléromètres placés sur les bras et les jambes du patient pour mesurer la performance d'exercice physique; et des algorithmes intelligents. Nous rassemblons des données sur l'exercice physique, le mode de vie, le profil du patient et son historique, et traduisons cela en une évaluation des risques de nouveaux épisodes de santé. La technologie est bien sûr orientée aux professionnels; elle les aide avec le suivi du patient, les stratégies d'intervention et les plans de soins cliniques, mais cela ne s'arrête pas là. Les patients auront également accès à leurs données personnelles grâce à une application mobile, afin qu'ils puissent adapter leur mode de vie et contrôler l'efficacité de l'exercice physique où qu'ils soient. Qu'y a-t-il de nouveau ou d'innovant quant à la technologie que vous développez? La technologie HEARTWAYS est le premier système de surveillance cardiovasculaire capable de prévoir les risques potentiels sur la base des données personnalisées. L'innovation réside tant dans les technologies individuelles que dans le système en général. Regrouper toutes les parties prenantes et les solutions autour d'un système unique à utiliser par les patients et les professionnels représente une innovation en soi. L'intégration de capteurs notamment pulsiométriques et dans les gants spéciaux, et la création d'un matériel d'analyse multiparamétrique intelligent intégrant les informations provenant de diverses sources en un cadre de communication unique, sont également des innovations majeures. Le système laisse la porte ouverte à d'autres systèmes et capteurs d'informations, facilitant ainsi l'intégration à d'autres systèmes TI existants. D'une façon générale, HEARTWAYS permettra aux médecins de surveiller des patients atteints de maladies cardiovasculaires afin de prescrire la technologie pour un processus à moyen et long terme, ce qu'ils ne pouvaient pas faire jusqu'à aujourd'hui. Comment cela va-t-il améliorer la vie des patients? Notre technologie est efficace, sûre et à rentable. Elle rapproche les patients de leurs familles, tout en leur permettant de se réinsérer dans la société, et réduisant ainsi le stress associé à la gestion de la maladie ainsi qu'au besoin d'un soutien psychologique. La réduction relative aux hospitalisations et aux évènements aigus permettent aussi des économies de coûts considérables. Quelles étaient les principales difficultés auxquelles vous avez été confronté et comment les avez-vous résolues? Nous avons fait face à quatre défis principaux, chacun étant relié à une des technologies que nous avons développées. Le premier défi était le développement d'algorithmes capables d'effectuer des évaluations personnalisées de risque en termes de risque de rechute à court terme. Ensuite, nous avons trouvé un moyen de produire des capteurs utilisables et abordables, sachant que cela a, jusqu'à présent, été un des principaux inconvénients d'une telle technologie. Rendre notre application mobile accessible à tous les patients, et qu'elle soit intuitive et aisément intégrée aux procédures quotidiennes des patients, a représenté également un défi. Un dernier point, mais pas des moindres, était que nous devions positionner notre technologie sur un marché traditionnellement réticent à prendre des prescriptions technologiques à cause du manque de preuves. HEARTWAYS rassemblera ses propres preuves via une étude clinique qui mesurera les gains économiques et les améliorations dans la condition clinique des patients qui l'utilisent. Quels sont les prochaines étapes pour le projet et après sa clôture? Nous allons bientôt commencer des essais cliniques avec 30 utilisateurs dans deux hôpitaux à Valence (Espagne) afin de valider les protocoles cliniques du processus d'assistance. Nous devons valider la composition générale dans différents pays (Croatie, Italie et Portugal) en termes d'usage, d'acceptabilité et d'attentes à partir d'un point de vue de l'utilisateur et du marché. Ensuite, nous devons fournir un plan d'exploitation du produit sur les marchés public (systèmes de santé publique) et privés (cliniques et centres de réhabilitation, prestataires de soins de santé fondés sur l'assurance privée). Quand pensez-vous que la technologie sera disponible pour les patients? Les essais cliniques commencent en juillet 2014 et durent jusqu'en avril 2015. Si les indicateurs sur les gains économiques et améliorations en termes de risque et les cas de rechutes sont positifs, les essais se poursuivront dans des hôpitaux utilisant déjà la technologie et devraient être disponibles aux clients et patients d'ici la fin 2015 ou début 2016, notamment dans le secteur public. La prospection de marché a commencé cette année, et il est possible que les clients privés commencent à utiliser le système en fin d'année, une fois que le processus de certification de dispositif médical sera complet. S'il est couronné de succès, que pourrait signifier HEARTWAYS en termes de profits économiques pour la société? La réadaptation cardiaque axée sur l'exercice physique s'est avérée bénéfique pour les patients. Elle peut conduire à une baisse de 25 % de la mortalité provoquée par les maladies cardiovasculaires sur trois ans, améliorer les facteurs psychologiques et la qualité de la vie, inciter à un mode de vie sain et réduire la probabilité d'évènements cardiaques futurs et des réadmissions en hôpital.Pour plus d'informations, veuillez consulter: HEARTWAYS http://e-njega.com.hr/heartways/Default.aspx Fiche d'informations du projet:

Pays

Espagne

Articles connexes