Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un jeu de cuisine en ligne participe à la lutte contre les maladies d’origine alimentaire

Des chercheurs soutenus par l’UE proposent une formation ludique à la sécurité alimentaire. Leur jeu de cuisine en ligne sensibilise les consommateurs à une manipulation sûre des aliments tout en leur apprenant à adopter un comportement propre et à réduire les risques.

Économie numérique
Société
Santé

Vous êtes-vous déjà demandé combien de personnes tombent malades à cause des aliments qu’elles ont consommés? Chaque année en Europe, elles sont 23 millions, et jusqu’à 30 % de ces cas peuvent être attribués à une préparation peu hygiénique des aliments à domicile. Le jeu de cuisine en ligne mis au point dans le cadre du projet SafeConsumE financé par l’UE ne se contente pas d’informer les consommateurs sur la manière de manipuler les aliments en toute sécurité, il les forme également à cette tâche. Des chercheurs du Danemark, de Norvège et du Royaume-Uni ont conçu leur intervention en ligne basée sur un jeu pour sensibiliser à la sécurité alimentaire et promouvoir un comportement susceptible de réduire les risques. Ils ont mené une expérience au cours de laquelle tous les participants ont commencé par répondre à un questionnaire sur leurs habitudes en matière d’hygiène alimentaire, sur leur opinion concernant l’efficacité de certaines mesures de sécurité alimentaire et sur les différents mythes liés à la sécurité alimentaire. Outre le groupe témoin qui n’a bénéficié d’aucune intervention, un autre groupe de participants a ensuite regardé une vidéo d’information de deux minutes sur la sécurité alimentaire. Un troisième groupe a regardé la vidéo puis a joué à un jeu de cuisine familiale sur ordinateur leur demandant de préparer quatre plats de viande. Le quatrième et dernier groupe était identique au troisième groupe, si ce n’est que la vidéo informative avait été remplacée par une version dont les images étaient conçues pour déclencher le dégoût. Sept jours plus tard, tous les participants ont été invités à remplir un nouveau questionnaire sur leurs habitudes et leurs connaissances en matière de sécurité alimentaire.

Les jeux sont plus efficaces

Les chercheurs ont constaté que toutes les interventions ont amélioré les convictions en matière de sécurité alimentaire dans une mesure similaire à celle du groupe témoin. Cependant, malgré leur impact positif sur les croyances en matière de sécurité alimentaire, les vidéos n’ont pas réussi à affecter de manière significative les comportements – ce qu’une courte séance de jeu a réussi à faire. «En interrogeant les participants sur leurs connaissances en matière de sécurité alimentaire et sur leur comportement en matière de manipulation des aliments, nous avons pu constater qu’ils étaient plus conscients de la façon de veiller à la sécurité des aliments et qu’ils modifiaient leurs routines de cuisine en fonction des comportements pour lesquels ils avaient gagné des points dans le jeu», déclare le professeur Alexander K. Koch de l’Université d’Aarhus au Danemark, partenaire du projet SafeConsumE, dans un communiqué de presse publié sur le site web du projet. Alexander K. Koch est co-auteur de l’étude en question publiée dans la revue «Food Control». Au total, 1 087 participants âgés de 20 à 50 ans et 886 autres dont le plus âgé avait 89 ans ont pris part à l’enquête. À la surprise de l’équipe de recherche, l’étude a révélé que le jeu n’avait pas seulement un impact sur le comportement des jeunes de 20 à 30 ans en matière de sécurité alimentaire, mais également sur celui des personnes plus âgées. «Avant l’étude, nous nous attendions à ce que la volonté de participer et de jouer au jeu en ligne soit la plus forte chez les jeunes. Étonnamment, il s’est avéré que les effets observés étaient remarquablement stables parmi les différents groupes d’âge», souligne dans le communiqué de presse la co-auteure Nina Veflen, de l’institut norvégien de recherche sur l’alimentation et coordinatrice du projet SafeConsumE. Peu coûteux à lancer à grande échelle une fois développé, le jeu de SafeConsumE (SafeConsumE: Safer food through changed consumer behavior: Effective tools and products, communication strategies, education and a food safety policy reducing health burden from foodborne illnesses) pourrait jouer un rôle important dans la prévention des maladies d’origine alimentaire grâce à sa capacité à toucher un grand nombre de consommateurs. Alexander K. Koch conclut: «Ce qui est génial avec le jeu SafeConsume, c’est qu’il aide les gens à apprendre la sécurité alimentaire tout en s’amusant.» Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet SafeConsumE

Mots‑clés

SafeConsumE, alimentation, sécurité alimentaire, cuisine, jeu, vidéo, consommateur

Articles connexes