Skip to main content

Improving Fraxinus (ASH) productivity for European needs by testing, selection propagation and promotion of improved genetic resources

Article Category

Article available in the folowing languages:

Préserver et propager le meilleur frêne commun

Le programme LIFE QUALITY a financé une équipe d'experts forestiers pour qu'elle identifie et préserve d'importantes informations génétiques concernant le frêne commun, un composant essentiel des forêts du continent.

Santé

Au cours du projet, le Lower Saxony Forest Research Institute (LSFRI) a sélectionné un peuplement de haute qualité de Fraxinus excelsior, dans le nord-ouest de l'Allemagne, à des fins de microbouturage. Les bourgeons terminaux et axillaires ont été excisés, stérilisés et transférés sur un milieu de culture WPM (woody plant medium). En cours d'expérimentation, le LSFRI a mis au point un mélange efficace de stimulants de la croissance végétale, pour faciliter la régénération. Des tests similaires ont permis de sélectionner les combinaisons optimales de milieux d'enracinage, en fonction du type de découpe. Le taux de réussite a atteint 100% lors du transfert ultérieur en serre, facilité par des mycorhizes arbusculaires. Le projet RAP a également étudié les possibilités de stockage du matériel génétique de haute qualité par cryogénisation, une technique de congélation des échantillons in vitro. Les scientifiques du LSFRI ont mis au point les protocoles de congélation et de décongélation, précisant les milieux, températures et autres paramètres, et aboutissant à un excellent pourcentage de réussite. Toutes les boutures multipliées ont été replantées en Basse-Saxe. Les connaissances acquises dans le cadre du projet serviront à assurer l'avenir du frêne commun.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application