CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Article à la une
Contenu archivé le 2024-04-23

Article available in the following languages:

En vedette - Des résultats mondiaux réels sur les systèmes de véhicules intelligents qui sauvent des vies

Les technologies automobiles intelligentes, conçues pour empêcher les collisions et aider les conducteurs à se déplacer et à consommer moins de carburant, devraient sécuriser les routes européennes tout en réduisant les embouteillages et la pollution. Mais sont-elles réellement avantageuses? Il semblerait que oui, selon les réponses qu'ont fourni des fabricants automobiles, des chercheurs, des fournisseurs automobiles et d'autres parties prenantes de ce secteur à un questionnaire mené au titre d'un projet important financé par l'UE.

Économie numérique icon Économie numérique

En Europe, plus de 30 000 personnes décèdent chaque année dans des accidents de la route, soit 85 personnes par jour en moyenne, et plus d'un million en ressortent blessées. Les recherches montrent que l'erreur humaine est responsable dans 90% des cas des accidents. Dans toute l'UE, le nombre de personnes tuées sur les routes a considérablement diminué ces dernières années grâce à des campagnes de sensibilisation à l'attention des conducteurs, à l'entrée en vigueur de lois plus strictes et aux développements technologiques (airbags et systèmes de contrôle électronique de la stabilité par exemple), lesquels ont permis de sécuriser les passagers et les conducteurs. Aujourd'hui, on commence à intégrer de nouvelles technologies intelligentes dans les voitures; si elles deviennent la norme, elles pourraient permettre de réduire le nombre d'accidents et parallèlement engendrer des économies importantes de carburant et réduire les embouteillages. Il s'agit là de la conclusion générale tirée par l'équipe à l'origine du projet euroFOT («European field-operational test on active-safety functions in vehicles», http://www.eurofot-ip.eu/) qui a mené le premier test opérationnel de terrain en Europe pour déterminer les avantages des systèmes de véhicules intelligents (IVS - Intelligent vehicle systems) en termes d'efficacité et de sécurité du trafic. Grâce au financement de la Commission européenne qui s'élevait à près de 14 millions d'euros, un millier de voitures et de camions équipés de systèmes avancés ont pu circuler sur 35 millions de kilomètres sur les routes du continent pendant plus d'un an pendant que l'équipe euroFOT compilait les données issues des capteurs intégrés dans les véhicules, des caméras et des questionnaires soumis aux conducteurs. Huit technologies d'IVS ont été testées, dont la technologie de régulation adaptative de la vitesse (ACC - Adaptive cruise control) qui utilise un radar pour maintenir une distance préétablie entre le véhicule à l'avant, et des systèmes d'alerte en cas de collisions qui préviennent le conducteur des collisions frontales possibles. Des systèmes d'alerte de vitesse excessive à l'approche d'un virage, des détecteurs d'angle mort, des écrans de consommation de carburant et des systèmes de navigation ont également été testés. «Lorsqu'une nouvelle technologie est développée, elle est généralement testée de manière individuelle, mais un essai opérationnel sur le terrain dans des conditions de trafic et des véhicules réels permet de déterminer si ces systèmes fonctionnent dans le monde réel et comment le conducteur lambda réagit à ces dernières», explique Aria Etemad, coordinateur de la recherche chez Ford Research & Advanced Engineering Europe en Allemagne. Moins d'accidents, moins d'embouteillage, et moins de carburant L'équipe a découvert que, par exemple, les voitures équipées de l'ACC et du système d'alerte en cas de collision frontale (FCW - Forward-collision warning) pourraient avoir un impact positif et réduire de jusqu'à 5,7% le nombre d'accidents de la route entraînant des blessures ou la mort du conducteur ou du passager. Comme l'ont calculé les chercheurs d'euroFOT, une réduction des accidents se traduira par une réduction des embouteillages, et donc par une réduction pour les conducteurs de plus de trois millions d'heures du temps qu'ils passent dans les embouteillages en UE. En outre, l'utilisation des systèmes d'ACC et de FCW permet une conduite plus efficace, réduit la consommation de carburant de 3% en moyenne (et jusqu'à 7% pour certains véhicules), sans tenir compte de l'impact positif sur les embouteillages. «Les données montrent que l'on peut tirer des avantages sociaux et économiques des technologies IVS, en plus d'empêcher des accidents potentiels», commente M. Etermad, le coordinateur d'euroFOT. «Nous avons aussi constaté que l'utilisation de ces systèmes a un impact positif sur les conducteurs, qui se sentent plus en sécurité, mieux soutenus et plus à l'aise.» Les questionnaires soumis aux conducteurs avant, pendant et après les tests ont montré que plus de 70% des systèmes tels que l'ACC, le FCW et les autres technologies testées comme les systèmes de régulation de la vitesse et d'alerte de vitesse excessive à l'approche d'un virage ainsi que les détecteurs d'angle mort, ont permis aux conducteurs de réduire les situations dangereuses et de se sentir en plus en sécurité. Les systèmes de navigation, comme l'ont constaté les chercheurs, ont également un impact positif sur le comportement du conducteur, réduisant ainsi les changements de voies brusques et les freinages soudains, par exemple. «On peut retirer beaucoup d'informations intéressantes de ces travaux de recherche, et de nombreuses données doivent encore être analysées. Au total, nous avons généré plus de 100 téraoctets de données et nous publierons bientôt des rapports de plus de 1500 pages», commente le coordinateur. Sensibiliser le public aux avantages des IVS D'une part, les 28 partenaires d'euroFOT souhaitent sensibiliser le public aux avantages des technologies IVS. Comme le fait remarquer M. Eternad, avant leur participation aux tests dans le cadre du projet, de nombreux conducteurs n'avaient pas d'idée très définie quant aux rôles des différents systèmes. D'autre part, les partenaires du secteur automobile et de la recherche espèrent utiliser les données pour perfectionner les systèmes IVS en termes de leurs fonctionnalités et performance, ainsi qu'au niveau de l'interaction homme-machine. Ils ont déjà proposé un projet de suivi pour mener une analyse plus approfondie des données. À l'avenir, M. Etemad envisage le développement de technologies IVS intégrées, dont diverses technologies qui seront plus simples à installer dans les véhicules que les systèmes actuels. De plus, les analyses des données pourraient mener au développement de nouveaux systèmes, dès que les développeurs auront mieux compris le type de soutien que requièrent les conducteurs pour se sentir plus en sécurité et pour améliorer leur confort et leurs habitudes de conduite. Parallèlement, d'autres parties prenantes espèrent exploiter les travaux de recherche. Allianz Insurance, notamment, envisage d'utiliser les résultats d'euroFOT pour ses produits d'assurance. «Allianz Insurance est désormais mieux placées pour mettre au point des produits d'assurance prenant en compte le potentiel des systèmes d'aide aux conducteurs quant à la réduction des accidents, et donc des réclamations», déclare Johann Gwehenberger, responsable de l'unité de recherche sur les accidents à AZT Automotive au centre de technologie d'Allianz, en Allemagne. «Nous espérons élargir nos activités de prévention des pertes, par exemple en incitant les conducteurs et les propriétaires de plusieurs véhicules à acquérir et à utiliser des systèmes d'aide au conducteur.» À long terme, M. Etemad pense qu'une sensibilisation croissante aux avantages des technologies d'IVS mènera à une demande plus importante de ces technologies. Enfin, en résulteront un meilleur déploiement, des routes plus sûres, moins d'accidents et d'autres avantages économiques et sociaux qui permettront de réaliser les objectifs du plan d'action 2011-2020 de l'UE en matière de sécurité routière visant à réduire de moitié le nombre de morts sur les routes d'ici la fin de la décennie. Le projet euroFOT a été financé au titre du septième programme-cadre (7e PC) de l'Union européenne. Lien au projet sur CORDIS: - Le 7e PC sur CORDIS - Fiche du projet euroFOT sur CORDIS Lien au site web du projet: - Site web du projet «European field-operational test on active-safety functions in vehicles» Liens à des séquences vidéo/audio connexes: - Vidéos relatives au projet euroFOT Autres liens: - Site web de la stratégie numérique de la Commission européenne