Skip to main content

Mediterranean Neurosciences Network

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un réseau méditerranéen pour la neuroscience

Un réseau européen composé de pays méditerranéens vise à consolider les infrastructures technologiques et à améliorer la recherche dans le domaine de la neuroscience.

Santé

Les maladies neurobiologiques représentent une menace socio-économique importante pour les sociétés du monde entier. Pour traiter cette question, une meilleure compréhension de l'étiologie de la maladie doit être couplée à de meilleurs outils de diagnostic et à de nouvelles interventions thérapeutiques. Cela demande une approche collaborative pour promouvoir et améliorer la qualité de la recherche dans le domaine des neurosciences et pour identifier les manquements éventuels dans la recherche. Le réseau N€UROMED («Mediterranean neurosciences network»), financé par l'UE, a cherché à promouvoir les collaborations entre l'UE et les pays méditerranéens partenaires (PMP) dans le domaine des neurosciences. Le réseau englobait 26 universités et centres de recherche en Algérie, en Égypte, en France, au Maroc, en Espagne et en Turquie. Les intérêts scientifiques des équipes concernées portaient sur le fonctionnement normal et pathologique du cerveau dont la connaissance, la mémoire, le langage et les émotions. Les activités de recherche du réseau se sont concentrées sur quatre thèmes principaux, à savoir les troubles neurodégénératifs et mentaux, la plasticité neuronale, l'adaptation au stress environnementale et les nouvelles technologies. L'objectif principal du réseau N€UROMED était de consolider les capacités de recherche des PMP dans ce domaine fondamental et hautement dynamique. Pour soutenir davantage cet effort, le consortium s'est engagé activement dans des demandes de financement auprès d'organes nationaux et internationaux. Une partie importante du travail a également été consacrée à la consolidation des infrastructures des MPM disponibles pour la recherche dans le domaine de la neuroscience. Parmi les autres activités de N€UROMED, citons le soutien à un programme d'échanges pour étudiants doctorants dans des laboratoires de l'UE participants. Les jeunes chercheurs ont été recrutés dans les centres MPM ou ont reçu la possibilité de se former à l'étranger chez des partenaires de l'UE. Le projet de formation comprenait également des ateliers locaux et pour tout le réseau, des conférences, des formations et quatre évènements internationaux. Toutes ces activités avaient pour but de transférer aux chercheurs locaux l'expertise nécessaire. Dans son ensemble, N€UROMED a eu un impact scientifique important et les résultats ont été publiés dans des journaux scientifiques. Les activités du projet ont également permis un partenariat de recherche et de développement complet entre les centres participants et d'autres travaillant dans le programme cadre, garantissant le financement futur pour faire avancer la recherche sur le cerveau.

Mots‑clés

Réseau, infrastructure, neuroscience, partenaire méditerranéen, financement, programme d'échange, recherche et développement

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application