Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Plus malin et plus propre: une étude pilote révèle le potentiel du stockage d’énergie à petite échelle

Des experts et des fournisseurs d’énergie ont installé des systèmes de stockage thermique électrique dans des propriétés situées dans trois pays européens. Cette technologie pourrait contribuer à créer un avenir plus écologique.
Plus malin et plus propre: une étude pilote révèle le potentiel du stockage d’énergie à petite échelle
La compétition visant à fournir aux consommateurs une énergie durable, efficace et abordable s’est intensifiée ces dernières années, grâce à la stratégie de l’UE en faveur de la mise en place d’une Union de l’énergie. C’est à ce niveau qu’est entré en scène RealValue, le projet financé par l’UE axé sur les systèmes de chauffage des locaux et de l’eau par stockage thermique électrique intelligent (SETS).

En faisant jouer l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement énergétique, le projet RealValue a démontré comment le stockage local d’énergie à petite échelle, combiné avec des techniques avancées en matière de TIC et de modélisation, pourrait profiter à tous les acteurs du marché. Le consortium RealValue a intégré des développeurs de technologies, des spécialistes de la modélisation des systèmes et des marchés énergétiques, des experts socio-économiques, des opérateurs de réseaux électriques et des fournisseurs d’énergie. En plus des dispositifs SETS ayant été installés dans les maisons, les locaux commerciaux et les bâtiments publics, des prises intelligentes, des capteurs, des passerelles et des compteurs intelligents ont également été utilisés dans les essais pilotes.

Comme mentionné sur le site web du projet, la passerelle, connectée à Internet, relie les appareils de chauffage à une plateforme d’agrégation «qui permet, au niveau du cloud, d’interpréter la flexibilité des dispositifs. Ces informations sont transmises à un moteur d’optimisation du cloud intégré aux réseaux électriques de chaque pays, permettant de comprendre les prix de gros actuels et futurs ainsi que d’autres contraintes relatives au réseau.»

L’étude pilote menée en Allemagne, en Italie et en Lettonie a donné lieu à l’installation de 750 systèmes SETS. Les dispositifs SETS sont basés sur la technologie existante des accumulateurs de chaleur nocturnes traditionnels. Ces derniers sont conçus pour réduire les grandes différences en matière de demande électrique, entre les pics de consommation et les heures creuses. Les noyaux thermiques isolés des accumulateurs de chaleur nocturnes traditionnels stockent la chaleur pendant la nuit, lorsque les coûts énergétiques sont plus bas, et la restituent pendant la journée, lorsque la demande et les prix sont plus élevés. Comparativement, le système SETS se montre plus flexible et permet au noyau d’être chargé à tout moment pour s’adapter aux conditions du réseau électrique. Il offre également aux utilisateurs finaux plus de contrôle au niveau de la restitution de cette chaleur et des économies susceptibles d’en découler.

Le projet RealValue (Realising Value from Electricity Markets with Local Smart Electric Thermal Storage Technology) prévoit que le déploiement des dispositifs SETS à grande échelle peut avoir un impact significatif sur les coûts d’exploitation du réseau électrique. «Le déploiement des dispositifs SETS s’avère particulièrement utile dans les scénarios futurs où les prix des combustibles et du carbone sont élevés, ou ceux où les énergies renouvelables à production fluctuante atteignent une part très importante du mix énergétique.»

Il s’agit d’une solution de remplacement direct des accumulateurs de chaleur électriques et des réservoirs d’eau existants, avec une charge combinée de 55 GW dans toute l’UE. Le remplacement direct des systèmes de chauffage à résistance électrique est également possible avec le raccordement d’une charge supplémentaire de 93 GW.

Centrales électriques virtuelles

La maîtrise de la demande en énergie (MDE), telle qu’elle est menée par RealValue, permet aux utilisateurs d’énergie de toutes sortes de se comporter comme des centrales électriques virtuelles. Ils peuvent apporter une certaine flexibilité au système électrique en modifiant volontairement leur consommation d’électricité habituelle en réaction à des signaux tarifaires ou à des demandes spécifiques. Comme cela est mis en évidence par le projet, l’offre et la demande en électricité doivent rester équilibrées en temps réel pour assurer la stabilité du réseau électrique. «Les services publics ont eu l’habitude de faire appel aux installations de production de pointe pour augmenter la production d’électricité afin de répondre à une demande accrue. La MDE, qui inclut efficacité énergétique et réponse à la demande, aborde le problème par l’autre bout – au lieu d’augmenter la génération d’énergie dans le système, il s’agit de payer les utilisateurs d’énergie pour réduire la consommation.»

Pour plus d’informations, veuillez consulter:
site web du projet RealValue

Source: D’après des informations communiquées par le projet et des communiqués de presse

Informations connexes