CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Real-time Early Detection and Alert System for Online Terrorist Content based on Natural Language Processing, Social Network Analysis, Artificial Intelligence and Complex Event Processing

Français FR

Une technologie avancée aide les forces de l’ordre à détecter automatiquement les activités terroristes sur Internet

Le projet RED-Alert, financé par l’UE, est en train de développer de nouveaux outils de surveillance et d’analyse des contenus en ligne afin d’aider les forces de l’ordre à lutter contre le terrorisme.

SÉCURITÉ

© NTPs, Shutterstock

Les organisations extrémistes et terroristes se servent d’Internet pour mener des guerres psychologiques, diffuser propagande et désinformation, et attirer de nouvelles recrues. Les réseaux sociaux, en particulier, sont devenus un outil de choix pour recruter des individus vulnérables. Faute d’outils appropriés pour identifier efficacement les contenus en ligne liés au terrorisme, les forces de l’ordre doivent s’appuyer sur des logiciels de lutte contre le spam (brevetés et inefficaces), sur des rapports concernant les utilisateurs ainsi que sur des analyses humaines. Certaines activités terroristes peuvent ainsi passer inaperçues, entraînant parfois des conséquences dramatiques pour les citoyens européens: depuis 2015, plus de 40 attaques terroristes ont été perpétrées par des individus radicalisés sur le sol européen. Cette menace terroriste persistante a incité le Conseil européen à demander aux entreprises européennes de développer de nouvelles technologies et de nouveaux outils capables de détecter et de supprimer automatiquement les contenus incitant au terrorisme et aux actes terroristes. En réponse à cet appel, le projet RED-Alert (Real-time Early Detection and Alert System for Online Terrorist Content based on Natural Language Processing, Social Network Analysis, Artificial Intelligence and Complex Event Processing), financé par l’UE, est en train de développer des technologies permettant une détection précoce de la radicalisation en ligne et apportant un soutien aux efforts mondiaux en matière de lutte contre le terrorisme. «RED-Alert est l’une des premières initiatives européennes relevant le défi consistant à détecter automatiquement la propagande terroriste tout en préservant la vie privée des citoyens», déclare Monica Florea, coordinatrice du projet. «En tirant parti des technologies de pointe pour lutter contre le terrorisme et prévenir de futures attaques, nous allons offrir aux forces de l’ordre européennes un atout essentiel en matière de renseignement.»

Couper le mal terroriste à la racine

Tirant parti de la puissance de l’intelligence artificielle, la boîte à outils RED-Alert aide les forces de l’ordre à suivre le rythme de l’abondance d’informations dans les domaines du terrorisme et de la diffusion de désinformation à grande échelle. «RED-Alert, c’est bien plus qu’un simple ordinateur qui reconnaît certains mots», explique Mme Florea. «La technologie que nous développons traitera d’énormes quantités de données non structurées, tels que les contenus publiés sur les réseaux sociaux, afin d’identifier des relations significatives et de détecter les menaces potentielles.» Grâce à une combinaison unique de technologies — notamment le traitement du langage naturel, l’analyse des médias sémantiques, l’analyse des réseaux sociaux et le traitement d’événements complexes — le système recueille, traite, visualise et stocke les données relatives aux groupes terroristes sur Internet. Avec ces données à leur disposition, les forces de l’ordre sont bien renseignées pour prendre des mesures coordonnées, quasiment en temps réel, afin de stopper les activités terroristes à la racine.

Une technologie qui profite à l’Europe

Bien que le projet RED-Alert ne soit pas encore terminé, il est bien parti pour offrir aux forces de l’ordre un outil efficace permettant d’identifier les contenus en ligne en rapport avec le terrorisme. «En apportant une solution à un besoin réel en matière d’application de la loi, le projet RED-Alert contribue à prévenir de futures activités terroristes, ce qui profitera à tout le monde», ajoute Mme Florea. Après la fin du projet en mai 2020, les autorités participantes continueront à utiliser l’outil RED-Alert. Il est également prévu de mettre en place une forte communauté d’utilisateurs autour de la solution RED-Alert.

Mots‑clés

RED-Alert,forces de l’ordre, technologie, activité terroriste en ligne, terrorisme, réseaux sociaux, organisation terroriste, Conseil européen, radicalisation, lutte contre le terrorisme, intelligence artificielle

Informations projet

N° de convention de subvention: 740688

État

Projet en cours

  • Date de début

    1 Juin 2017

  • Date de fin

    31 Mai 2020

Financé au titre de:

H2020-EU.3.7.6.

H2020-EU.3.7.1.

  • Budget total:

    € 5 064 437,50

  • Contribution de l’UE

    € 5 064 437,50

Coordonné par:

SIVECO ROMANIA SA

Ce projet apparaît dans...