CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Severe Accident Modeling and Safety Assessment for Fluid-fuel Energy Reactors

Informations projet

N° de convention de subvention: 847527

État

Projet en cours

  • Date de début

    1 Octobre 2019

  • Date de fin

    30 Septembre 2023

Financé au titre de:

H2020-Euratom-1.1.

  • Budget total:

    € 4 535 245

  • Contribution de l’UE

    € 3 498 000

Coordonné par:

TECHNISCHE UNIVERSITEIT DELFT

Pays-Bas

Description du projet

Français FR

Premiers essais liés à la sûreté des réacteurs nucléaires à sels fondus

Les réacteurs nucléaires à sels fondus (RSF) sont l’une des nombreuses conceptions de réacteurs nucléaires de prochaine génération (génération IV) en cours de développement. Les efforts visant à ressusciter d’anciennes conceptions de réacteurs nucléaires s’intensifient dans l’UE, en Russie et aux États-Unis, et de nombreuses start-up tentent de commercialiser cette technologie. Des travaux supplémentaires sont nécessaires pour tester la sûreté du réacteur et des installations du cycle du combustible nucléaire et déterminer la voie à suivre pour obtenir les permis nécessaires et pour déployer cette technologie. Le projet SAMOSAFER, financé par l’UE, aura recours à des techniques numériques et expérimentales avancées pour prouver la sécurité des RSF. Le projet, qui constitue la première étape vers la validation et la démonstration à grande échelle de la technologie, vise à s’assurer que les RSF peuvent satisfaire à toutes les exigences de sécurité applicables.

Leaflet | Map data © OpenStreetMap contributors, Credit: EC-GISCO, © EuroGeographics for the administrative boundaries

Coordinateur

TECHNISCHE UNIVERSITEIT DELFT

Adresse

Stevinweg 1
2628 Cn Delft

Pays-Bas

Type d’activité

Higher or Secondary Education Establishments

Contribution de l’UE

€ 737 373,62

Participants (13)

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE CNRS

France

Contribution de l’UE

€ 650 702,78

JRC -JOINT RESEARCH CENTRE- EUROPEAN COMMISSION

Belgique

Contribution de l’UE

€ 153 771,04

INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SURETE NUCLEAIRE

France

Contribution de l’UE

€ 61 177,53

FRAMATOME

France

Contribution de l’UE

€ 106 262,24

COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES

France

Contribution de l’UE

€ 237 152,63

NUCLEAR RESEARCH AND CONSULTANCY GROUP

Pays-Bas

Contribution de l’UE

€ 335 945,92

PAUL SCHERRER INSTITUT

Suisse

Contribution de l’UE

€ 259 358,95

KARLSRUHER INSTITUT FUER TECHNOLOGIE

Allemagne

Contribution de l’UE

€ 235 728,47

POLITECNICO DI MILANO

Italie

Contribution de l’UE

€ 428 648,87

POLITECNICO DI TORINO

Italie

Contribution de l’UE

€ 133 137,59

ELECTRICITE DE FRANCE

France

Contribution de l’UE

€ 119 162,18

CENTRUM VYZKUMU REZ SRO

Tchéquie

Contribution de l’UE

€ 39 578,18

UNIVERSITY OF ONTARIO INSTITUTE OF TECHNOLOGY

Canada

Informations projet

N° de convention de subvention: 847527

État

Projet en cours

  • Date de début

    1 Octobre 2019

  • Date de fin

    30 Septembre 2023

Financé au titre de:

H2020-Euratom-1.1.

  • Budget total:

    € 4 535 245

  • Contribution de l’UE

    € 3 498 000

Coordonné par:

TECHNISCHE UNIVERSITEIT DELFT

Pays-Bas