Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Anticorps à activité antitumorale produits avec succès par des plants de tabac

Des plants de tabac génétiquement modifiés avec succès pour produire des anticoprs antitumoraux ouvrent la voie à la production à grande échelle d'anticorps dans le secteur agricole.

Santé

Selon toute vraisemblance, la culture moléculaire de plantes génétiquement modifiés dans le but de générer des produits à haute valeur ajoutée, tels des produits pharmaceutiques, sera réalité dans les dix années à venir. Un pas important allant dans ce sens a été posé. En effet, des anticorps à activité antitumorale ont été produits avec succés par des plants de tabac. Afin de pouvoir modifier génétiquement les plants de sorte à produire des anticorps, un système innovateur a été mis au point, dans lequel intervient la bactérie Agrobacterium capable de trasnporter un ADN étranger dans une plante. Cette bactérie a permis d'introduire dans les feuilles de tabac les différents gênes nécessaires à la production de l'anticorps grandeur nature. L'anticorps a été obtenu à partir d'extrait de feuilles de tabac. Afin d'évaluer ses performances, l'anticoprs a été caractérisé au moyen de techniques moléculaires. Des gênes issus d'anticorps humains et de souris ont été utlisés afin de produire un anticorps identifiant en particulier les antigènes de tumeurs carcino-embryonnaires (CEA), une molécule utilisée comme marqueurs pour certaines tumeurs. Ces anticorps peuvent être utilisés pour contrôler l'évolution du cancer. La culture moléculaire permettrait de produire des anticorps thérapeutiques à l'échelle industrielle.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application