Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Effets des tempêtes sur les côtes atlantiques européennes

Afin d'évaluer l'impact des changements climatiques et autres manifestations environnementales violentes, telles que les tempêtes, sur les ressources naturelles et l'agriculture, un projet a entrepris une étude géologique approfondie des manifestations orageuses de ces 2000 dernières années. Les résultats de cette étude consacrée aux côtes atlantiques européennes devraient avoir des répercussions immédiates sur les politiques environnementales et la sécurité.

Changement climatique et Environnement

Des études géologiques effectuées le long des côtes atlantiques européennes, du Portugal aux Açores jusqu'en Irlande du Nord et dans le nord de la France ont produit de nombreux résultats intéressants. Les côtes atlantiques écossaises gardent les traces très anciennes de deux épisodes distincts de déplacements sablonneux, suivis d'une période continue s'étendant d'environ 900 à 1800 après J.C. Les tempêtes étaient animées par des vents soufflant de l'ouest vers le nord-ouest. Après 1800 après J.C. elles ont décru dans toute cette zone. Sur la côte nord-ouest française, les seules traces de tempêtes relevées remontent à la période Holocène. Les côtes sud du Portugal présentent des traces d'érosion datant de 1270 à 410 avant J.C. et dues à l'action de la mer par temps orageux. Des données historiques et des relevés scientifiques des tempêtes survenues en Ecosse indiquent qu'il existe un lien entre ces manifestations climatiques et l'indice de l'Oscillation Nord-Atlantique (NAO). Les données collectées au Portugal montrent que les variations NAO peuvent permettre de prévoir les tempêtes. Cependant, la relation est complexe et nécessite également de prendre en compte l'effet du mouvement des surfaces terrestres. Pour consulter les résultats de l'étude, rendez-vous à l'adresse cliquez ici. Divers facteurs déterminent la réaction de chaque zone aux tempêtes. Même si la résistance des zones côtières aux effets des tempêtes est propre à chaque site, une base de données créée par le projet en cours peut grandement faciliter la gestion de ces zones. La CODACS (Comprehensive Database on Coastal Storms) contient une quantité considérable d'informations sur les tempêtes ayant eu lieu depuis 1500 après J.C. le long de la côte atlantique. Pour en connaître les résultats, rendez-vous à l'adresse cliquez ici Le projet a également effectué une analyse détaillée de l'impact des tempêtes sur certaines zones des côtes atlantiques dont l'environnement est fragile. Il s'est ainsi avéré en Ecosse que des dunes, c'est-à-dire des monticules de sable formés par le souffle du vent, s'étaient déplacées vers l'intérieur des terres durant les deux derniers millénaires. Le versant marin de ces dunes s'est cependant adapté de façon complexe. L'analyse montre également que des manifestations climatiques aussi violentes que les tempêtes peuvent déplacer ou éroder de façon considérable les couches de sédiments. Pour consulter les détails de l'analyse, rendez-vous à l'adresse cliquez ici Les études géologiques ainsi que les données historiques et les relevés scientifiques relatifs aux tempêtes ont dressé l'état des lieux complet des tempêtes ayant touché les côtes atlantiques d'Europe ces 2000 dernières années. Ces études ont mis en évidence de nombreux aspects et facteurs qui, à long terme, influent grandement sur la formation des zones côtières.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application